L’Autorité des parcs gèle le projet de baignade séparée en Cisjordanie
Rechercher

L’Autorité des parcs gèle le projet de baignade séparée en Cisjordanie

Le projet pilote de baignade séparée hommes/femmes au point d'eau de Einot Tzukim en Cisjordanie a été gelé par l'Autorité des parcs après objections du ministère de la Justice

Une piscine construite pour les visiteurs à Einot Tzukim, le 3 janvier 2017. (Melanie Lidman/Times of Israel)
Une piscine construite pour les visiteurs à Einot Tzukim, le 3 janvier 2017. (Melanie Lidman/Times of Israel)

La Direction de la Nature et des Parcs d’Israël a annoncé qu’elle allait geler un programme pilote qui aurait établi des temps de baignade séparés pour les hommes et les femmes à un point d’eau populaire près de la mer Morte, indiquant dans une déclaration que le ministère de la Justice avait soulevé des objections.

« La Direction agira conformément à la position du ministère de la Justice (geler le pilote) jusqu’à ce qu’un examen plus approfondi de la question puisse être mené dans le cadre d’un dialogue commun », a déclaré un porte-parole de la Direction de la Nature et des Parcs dans un communiqué.

La Direction de la Nature et des Parcs a déclaré la semaine dernière qu’elle lançait le programme dans la réserve naturelle d’Einot Tzukim en Cisjordanie, en réponse à la demande croissante des membres du public religieux, qui refusent la mixité des sexes dans la baignade.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...