L’Autorité palestinienne ordonne la fermeture de la chaîne du Hamas en Cisjordanie
Rechercher

L’Autorité palestinienne ordonne la fermeture de la chaîne du Hamas en Cisjordanie

La directive est perçue comme un effort pour faire cesser les incitations contre Israël ; Israël a fermé trois stations de radio à Hébron ce mois-ci

Logo de la chaîne de télévision du Hamas Al Aqsa TV (Crédit : capture d'écran)
Logo de la chaîne de télévision du Hamas Al Aqsa TV (Crédit : capture d'écran)

L’Autorité palestinienne (AP) a demandé lundi à ses autorités de diffusions audiovisuelles de suspendre indéfiniment la chaîne du Hamas Al-Aqsa TV en Cisjordanie.

« L’appareil de sécurité de l’AP a annoncé officiellement que tous les diffuseurs audiovisuels de Cisjordanie avaient interdiction de mettre à l’antenne la chaîne Al-Aqsa » a confirmé le Hamas dans un communiqué sur Facebook.

Les groupes de surveillance israéliens clament depuis longtemps qu’Al-Aqsa TV promeut les activités terroristes, enseigne l’antisémitisme et incite à la haine des Israéliens, particulièrement dans ses programmes pour enfants.

L’action de lundi est perçue comme une tentative du président de l’AP Mahmoud Abbas de mettre fin aux « incitations » du Hamas, et ainsi de freiner les attaques quasi quotidiennes entre des soldats israéliens et des émeutiers palestiniens.

La directive arrive au lendemain d’un raid de l’armée israélienne dans une station de radio populaire de la ville de Hébron (Cisjordanie), menant à la confiscation d’équipements, et à une fermeture de la station due aux accusations d’incitations à la violence envers les Israéliens.

Il s’agit de la troisième station de radio à être visée ces dernières semaines, alors que des assertions israéliennes estimant que la récente vague d’attentats terroristes palestiniens a été amplifiée par des incitations contre Israël dans les médias traditionnels et sociaux.

Les deux autres stations de radio qui ont été fermées plus tôt dans le mois par les forces de sécurité israéliennes étaient aussi situées à Hébron.

La ville, un fief du Hamas, compte une petite population de résidents juifs protégée par une présence militaire constante, et a aussi vu des affrontements quasi quotidiens entre des soldats et des émeutiers palestiniens.

Plusieurs attaques palestiniennes au couteau et à la voiture bélier ont eu lieu à et autour de Hébron sur des civils israéliens et des soldats, et d’autres ont été menées par des terroristes originaires de la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...