Lavrov se moque de Johnson avec le salut nazi des joueurs britanniques en 1936
Rechercher

Lavrov se moque de Johnson avec le salut nazi des joueurs britanniques en 1936

Dans la controverse sur l'empoisonnement de l'espion russe, Lavrov réplique à son homologue britannique, qui a comparé la Coupe du monde de football russe aux J0 d'Hitler

Adolf Hitler pendant les Jeux olympiques de Berlin, en août 1936. (Crédit : capture d'écran YouTube/British Pathé)
Adolf Hitler pendant les Jeux olympiques de Berlin, en août 1936. (Crédit : capture d'écran YouTube/British Pathé)

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov a riposté au ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson pour avoir comparé l’accueil de la Coupe du monde par la Russie cet été aux Jeux olympiques d’Hitler.

Lavrov a envoyé à son homologue britannique une copie d’une photo tristement célèbre montrant l’équipe de football anglaise effectuant le salut nazi en Allemagne en 1936, a rapporté dimanche le quotidien britannique Daily Mirror.

L’utilisation de la photographie en noir et blanc constitue la dernière salve dans une bataille de tac au tac entre Londres et Moscou sur la responsabilité de l’empoisonnement par un produit neurotoxique en Angleterre d’un ancien agent double russe, Sergei Skripal, et sa fille, Yulia, qui lui rendait visite de Moscou, le 4 mars.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov assiste à une conférence de presse le 29 mars 2018. (AFP PHOTO / Yuri KADOBNOV)

Les joueurs de football avaient reçu l’ordre de faire le salut nazi par des officiels allemands, soutenus par l’ambassadeur britannique de l’époque sous le Premier ministre Neville Chamberlain, qui tentait d’apaiser Hitler.

Selon le fils de la légende du football, Sir Stanley Matthews, qui apparaît sur la photo alors qu’il était un jeune homme, la Football Association a ordonné aux joueurs de saluer s’ils voulaient continuer à jouer pour l’Angleterre.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson arrive à Downing Street à Londres pour la réunion hebdomadaire du cabinet le 20 mars 2018. (AFP Photo/Ben Stansall)

Le fils, qui se nomme aussi Stanley, a dit qu’il semblait que les Russes « se raccrochent aux branches » en utilisant cette photographie.

« Mon père n’était pas très engagé politiquement, alors je suis sûr qu’il n’aimerait pas l’idée qu’il a apaisé les Allemands », a-t-il ajouté.

Le salut nazi au stade olympique de Berlin a eu lieu deux mois après l’annexion de l’Autriche par Hitler.

L’ancien colonel du renseignement militaire russe Sergei Skripal assiste à une audience devant le tribunal militaire de district de Moscou le 9 août 2006. (AFP PHOTO / Kommersant Photo / Yuri SENATOROV)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...