Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Le 7 octobre est une réplique macabre des horreurs de la Shoah – président italien

Sergio Mattarella a qualifié la Shoah de "plus abominable des crimes" et a rappelé la complicité des Italiens sous le fascisme dans la déportation des Juifs

Le président italien Sergio Mattarella prononçant son discours, à Rome, le 26 janvier 2024. (Crédit : Paolo Giandotti/Présidence italienne via AP)
Le président italien Sergio Mattarella prononçant son discours, à Rome, le 26 janvier 2024. (Crédit : Paolo Giandotti/Présidence italienne via AP)

Le président italien a dénoncé vendredi la montée de l’antisémitisme et prononcé un puissant discours de soutien au peuple juif, à l’occasion d’une Journée internationale de commémoration de la Shoah, assombrie par la multiplication des actes anti-Israël dans le pays.

Lors d’une cérémonie au palais du Quirinal à laquelle assistaient la Première ministre et les dirigeants de la communauté juive italienne, le président Sergio Mattarella a qualifié la Shoah de « plus abominable des crimes » et a rappelé la complicité des Italiens sous le fascisme dans la déportation des Juifs.

Mattarella a déclaré que les attaques du 7 octobre par le groupe terroriste palestinien du Hamas contre Israël étaient « une réplique effroyable des horreurs de la Shoah ».

Mattarella a également exprimé son inquiétude face au nombre croissant de morts palestiniens à Gaza, conséquence de l’opération militaire israélienne, et a appelé au respect des droits de l’Homme fondamentaux partout dans le monde.

« Ceux qui ont souffert de l’ignoble tentative d’effacer leur propre peuple de la Terre savent qu’on ne peut pas refuser à un autre peuple le droit à un État », a souligné le président.

Les actes antisémites en Italie ont atteint un niveau sans précédent l’année dernière, avec 216 incidents signalés au cours des trois derniers mois de 2023 après l’attaque du 7 octobre, contre 241 au cours de toute l’année précédente, selon l’Observatoire de l’antisémitisme. Au total, 454 incidents antisémites ont été signalés l’année dernière, soit la plus forte augmentation jamais enregistrée.

« Les morts d’Auschwitz, dispersés dans le vent, nous mettent continuellement en garde : le chemin de l’homme emprunte des routes accidentées et risquées », a expliqué Mattarella.

« Cela se manifeste également par le retour, dans le monde, de dangereux cas d’antisémitisme : des préjugés qui remontent à d’anciens stéréotypes anti-Juifs, renforcés par des réseaux sociaux sans contrôle ni modération. »

Le président a notamment cité Primo Levi, survivant d’Auschwitz né en Italie, dont les mémoires Si c’est un homme restent un ouvrage de référence de la littérature sur la Shoah. Cette semaine, la communauté juive italienne a dénoncé le fait que des manifestants pro-palestiniens avaient cité Primo Levi dans un tract promouvant la manifestation prévue samedi, mais en référence à Gaza, et non à la Shoah.

La préfecture de Rome avait ordonné vendredi le report d’une manifestation pro-palestinienne prévue samedi dans la capitale italienne et dénoncée par la communauté juive car coïncidant avec la journée du souvenir de la Shoah.

La manifestation à l’appel du « Mouvement des étudiants palestiniens italiens » devra se tenir « à une autre date, à partir du 28 janvier », a indiqué la préfecture, précisant que les organisateurs n’avaient pas communiqué de nouvelle date à ce stade.

Cette décision a aussitôt été saluée comme « juste et de bon sens » par le président de la communauté juive de Rome Victor Fadlun. Cela permet d’ « éviter un outrage à la mémoire » de la Shoah, a-t-il écrit sur Facebook, remerciant également le ministre de l’Intérieur Matteo Piantedosi.

Face à la polémique autour de la tenue de cette manifestation, le ministre avait indiqué jeudi que « la liberté de manifestation de la pensée a une sacralité intrinsèque ne pouvant être limitée que pour des motifs d’ordre public ». Il avait cependant mis en garde contre la possibilité d’une « dérive » de cette manifestation « à l’encontre de valeurs défendues par la loi, comme dans ce cas la commémoration de la Shoah ».

Une initiative similaire à Milan (nord) prévue elle aussi samedi a aussi été reportée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.