Le campus de l’Hebrew Union College à Jérusalem salué comme le « phare de la tolérance »
Rechercher

Le campus de l’Hebrew Union College à Jérusalem salué comme le « phare de la tolérance »

La rénovation du siège israélien du judaïsme réformé est financé par une subvention de 15 millions $ de Taube Philanthropies

De gauche à droite: Sean Taube, le président de l'Agence Juive  Natan Sharansky, le fondateur et président de Taube Philanthropies Tad Taube, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, et le  directeur exécutif de Taube Philanthropies Shana Penn célébrant la nomination du Taube Family Campus  au Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion à Jérusalem, le 29 juin 2016. (Photo: Avi Hayun)
De gauche à droite: Sean Taube, le président de l'Agence Juive Natan Sharansky, le fondateur et président de Taube Philanthropies Tad Taube, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, et le directeur exécutif de Taube Philanthropies Shana Penn célébrant la nomination du Taube Family Campus au Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion à Jérusalem, le 29 juin 2016. (Photo: Avi Hayun)

Des dignitaires israéliens et américains se sont rassemblés mercredi autour des dirigeants du mouvement du judaïsme réformé pour la cérémonie de nomination du Taube Family Campus sur le campus avant-gardiste à l’Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion (HUC-JIR) à Jérusalem. L’événement a marqué le début d’un projet de construction pluriannuel pour mettre à jour, améliorer et embellir le siège israélien du judaïsme réformé.

Le projet est financé par un don de 15 millions de dollars de Taube Philanthropies, une fondation créée par l’homme d’affaires Tad Taube de la région de la baie de San Francisco.

Le don de 15 millions de dollars est le plus important jamais donné à un organisme juif par Taube Philanthropies, qui avait jusqu’à présent concentré ses dons juifs sur la région de la baie et en Pologne, où Taube est né.

Le campus de Jérusalem de l’HUC-JIR est le siège du mouvement du judaïsme réformé, avec le World Union for Progressive Judaism, l’Israel Movement for Progressive Judaism, l’Union for Reform Judaism, et l’Israel Religious Action Center.

L’HUC-JIR forme les rabbins, éducateurs et les conseillers communautaires israéliens et tous les élèves rabbins, chantres et éducateurs de l’HUC-Amérique du Nord, qui sont tenus de passer leur première année d’études sur le campus.

Les améliorations sur le campus de la rue King David comprendront un nouveau portail d’entrée et une esplanade, qui sera conçue par l’architecte de renommée internationale Moshe Safdie, qui avait dessiné l’expansion du campus il y a trois décennies. Le projet prévoit également la rénovation du premier bâtiment du campus conçu par l’architecte de style international Heinrich Heinz Rau en 1963.

Lors de la cérémonie de mercredi, les dirigeants réformés – dont le président de l’HUC le rabbin Aaron Panken, le président de l’Union of Reform Judaism le rabbin Rick Jacobs, et le président émérite de l’HUC le rabbin David Ellenson – étaient assis aux côtés de maire de Jérusalem, Nir Barkat, le président de l’Agence Juive Natan Sharansky, l’ambassadeur américain en Israël Dan Shapiro, et d’autres dignitaires.

De gauche à droite: La doyen de l'HUC-JIR la femme rabbin Naama Kelman, le directeur exécutif de Taube Philanthropies Shana Penn, le président de l'HUC-JIR le rabbin Aaron Panken et le  fondateur et président Taube Philanthropies Tad Taube, célèbrent le Taube Family Campus nouvellement nommé au Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion à Jérusalem, le 29 juin 2016. (Avi Hayun)
De gauche à droite: La doyen de l’HUC-JIR la femme rabbin Naama Kelman, le directeur exécutif de Taube Philanthropies Shana Penn, le président de l’HUC-JIR le rabbin Aaron Panken et le fondateur et président Taube Philanthropies Tad Taube, célèbrent le Taube Family Campus nouvellement nommé au Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion à Jérusalem, le 29 juin 2016. (Avi Hayun)

Le jour où des organisations juives orthodoxes d’extrême-droite ont déposé une pétition urgente à la Haute Cour de justice contre un plan du gouvernement pour permettre une section de prière égalitaire au mur Occidental, les orateurs ont tous vanté l’HUC pour promouvoir la tolérance et le pluralisme religieux en Israël.

« C’est tellement important pour Israël, le peuple juif, et le gouvernement israélien – même s’il ne le sait pas – que vous soyiez ici au cœur de Jérusalem », a dit Sharansky.

‘C’est tellement important pour Israël, le peuple juif, et le gouvernement israélien – même s’il ne le sait pas – que vous soyiez ici au cœur de Jérusalem’

Shapiro a salué l’HUC pour les valeurs qu’il promeut, et pour être « un phare de tolérance et de pluralisme en Israël. » Il a ensuite remercié Tad Taube pour aider à construire un pont solide entre Israël et les Etats-Unis, et pour la création d’un campus qui sera un modèle d’ouverture et d’accessibilité pour les Israéliens, les touristes et les autres visiteurs.

Les thèmes du pluralisme religieux et de la tolérance ont été repris par Barkat, ainsi que dans les messages du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de l’ancien président Shimon Peres, qui ont été lus à haute voix à la foule par la doyenne de l’HUC la femme-rabbin Naama Kelman.

« Je rejette la délégitimation de tout courant religieux des Juifs … Israël est un endroit où tous les Juifs peuvent se sentir chez eux », a écrit Netanyahu.

Taube a dit qu’il voyait la subvention de 15 millions de dollars non comme un don, mais plutôt comme un investissement dans l’HUC-JIR et pour l’impact qu’elle aura sur les futures générations de Juifs du monde entier, et surtout en Israël.

« L’Hebrew Union College-Jewish Institute of Religion est en train de faire des travaux novateurs dans la formation de la prochaine génération des rabbins, chantres, éducateurs et dirigeants réformés … Son brillant corps professoral et ses étudiants ambitieux méritent un beau campus moderne qui correspond aux objectifs élevés de l’institution, » a ajouté Taube.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...