Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Le Canada exhorte Israël à revenir sur l’approbation d’implantations en Cisjordanie

"Les actions unilatérales, comme l'affaiblissement financier de l'Autorité palestinienne et l'expansion des colonies, sont contraires au droit international", a déclaré la diplomatie

Des Israéliens rassemblés à Evyatar, en Cisjordanie, le 10 avril 2023. (Crédit : AP/Ariel Schalit)
Des Israéliens rassemblés à Evyatar, en Cisjordanie, le 10 avril 2023. (Crédit : AP/Ariel Schalit)

Le Canada a exhorté dimanche le gouvernement israélien à revenir sur sa décision d’approuver de nouvelles implantations en Cisjordanie, estimant que cette décision est contraire au droit international.

« Le Canada s’oppose fermement à la décision du gouvernement israélien d’approuver de nouvelles colonies en Cisjordanie. Les actions unilatérales, telles que l’affaiblissement financier de l’Autorité palestinienne et l’expansion des colonies, sont contraires au droit international », a déclaré le ministère canadien des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

La semaine dernière, les autorités israéliennes ont reconnu cinq avant-postes illégaux, approuvé la construction de milliers de nouveaux logements en Cisjordanie et déclaré de milliers d’hectares de terres dans la vallée du Jourdain comme terres domaniales.

La communauté internationale considère toutes les implantations comme illégales, mais Israël fait le distinguo entre les logements construits avec l’autorisation du ministère de la Défense sur des terres appartenant à l’État, et les avant-postes illégaux construits sans autorisations et souvent sur des terres palestiniennes privées.

Ces dernières années, toutefois, le gouvernement a eu tendance à légaliser les avant-postes illégaux, et non à les démolir.

Cette nouvelle campagne pourrait davantage encore attiser les tensions en Cisjordanie, en recrudescence depuis le début de la guerre de Gaza, le 7 octobre, jour où les terroristes du Hamas se sont introduits en Israël pour y tuer 1 200 personnes, essentiellement des civils, et faire 251 otages.

Depuis le 7 octobre, l’armée a interpellé près de 4 200 Palestiniens activement recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 750 affiliés au Hamas.

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, plus de 540 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période. L’armée israélienne assure que la grande majorité était des hommes armés morts lors de raids ou d’attaques terroristes.

Durant la même période, 22 Israéliens, dont des membres des forces de sécurité, ont été tués dans des attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie, auxquels s’ajoutent cinq membres des forces de sécurité tués lors d’affrontements avec des terroristes en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.