Le chef juif américain Anthony Bourdain est décédé – CNN
Rechercher

Le chef juif américain Anthony Bourdain est décédé – CNN

Chef de formation, Anthony Bourdain a passé des années aux cuisines de plusieurs établissements ; il est devenu célèbre grâce à sa carrière d'auteur et de présentateur

Anthony Bourdain au mur Occidental. (Crédit : Youtube)
Anthony Bourdain au mur Occidental. (Crédit : Youtube)

Anthony Bourdain, un chef américain devenu mondialement célèbre grâce à son émission de télévision culinaire « Parts Unknown », est mort en France à l’âge de 61 ans, apparement après s’être suicidé, a annoncé vendredi son employeur CNN.

« C’est avec une extraordinaire tristesse que nous sommes en meusre de confirmer la mort de notre ami et collègue Anthony Bourdain », a indiqué la chaîne dans un communiqué.

Anthony Bourdain a été découvert dans sa chambre d’hôtel en France par son ami français, Eric Ripert, le co-propriétaire et chef de Le Bernadin, l’un des plus célèbres restaurants des Etats-Unis, situé à New York.

Bourdain était juif. Sa mère, Gladys née Sacksman, était rédactrice pour le New York Times. Son père était catholique, et Bourdain disait ne pas avoir eu d’éducation religieuse.

Chef de formation, Anthony Bourdain a passé plusieurs décennies aux cuisines de plusieurs établissements, notamment la Brasserie Les Halles, un restaurant français situé dans le sud de Manhattan.

Mais c’est sa carrière d’auteur et de présentateur de télévision qui l’a surtout fait connaître du grand public.

En 2000, il publie « Kitchen Confidential », un ouvrage dans lequel il raconte les coulisses de la vie en cuisine, avec la touche rock’n’roll de la vie à New York et ses multiples excès.

Il se forge l’image d’un baroudeur, libre penseur, épicurien et humaniste, qui l’accompagnera jusqu’au bout.

Il présentera ensuite plusieurs émissions de télévision sur la gastronomie, jusqu’à « Parts Unknown », diffusée depuis 2013 sur la chaîne d’information CNN.

En 2013, Bourdain avait emmené ses téléspectateurs à Jérusalem, à Gaza et en Cisjordanie.

Pendant l’émission, Bourdain avait mis les tefillin au mur Occidental, marché à travers la Vieille Ville avec son célèbre confrère Yotam Ottolenghi, mangé avec des résidents d’implantation d’origine américaine, discuté avec les membres de la première équipe de course automobile de Ramallah, goûté à de la pastèque rôtie et autres spécialités palestiniennes à Gaza.

Bourdain avait dit, au début de l’épisode, qu’il « ne savait pas quoi penser » d’Israël. « C’est vraiment magnifique ici », fait remarquer Bourdain pendant l »épisode. « Je ne sais pas pourquoi je ne m’attendais pas à ça. »

Anthony Bourdain, à un poste frontière, dans les territoires palestiniens. (Crédit : Youtube)

L’homme à la voix rocailleuse, au charisme naturel et à la chevelure blanche y visitait les quatre coins du monde, à la recherche d’authenticité, décidé à célébrer les traditions culinaires les plus variées.

Il était aussi connu pour ses engagements, contre le harcèlement sexuel dans les restaurants et en faveur de l’ouverture culturelle et de l’intégration.

Il entretenait depuis plusieurs mois une relation avec l’actrice italienne Asia Argento, qu’il avait soutenu dans sa croisade contre le producteur déchu Harvey Weinstein, qu’elle accuse de l’avoir violée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...