Le grand-père Dawabsha exhorte à une nouvelle intifada
Rechercher

Le grand-père Dawabsha exhorte à une nouvelle intifada

"Seule une intifada peut venger la mort de la famille Dawabsha. C’est la seule manière pour faire valoir nos droits, » a-t-il déclaré

Hussein Dawabsha avec un journaliste de NRG, le 3 janvier 2016. (Crédit : capture d'écran)
Hussein Dawabsha avec un journaliste de NRG, le 3 janvier 2016. (Crédit : capture d'écran)

Hussein Dawabsha a déclaré que « ceux qui ont brulé ma famille devraient brûler eux-mêmes ».

Sa fille, son gendre et son petit-fils ont été tués dans une attaque terroriste juive quand leur maison a été incendiée le 31 juillet.

Ahmed, un garçon de 5 ans, a survécu.

En voyant la photo du suspect, Amiram Ben Uliel, Dawabsha a déclaré qu’il « ne croyait pas à la justice israélienne. Il n’y a pas de loi ou de justice en Israël. Ce n’est qu’un grand spectacle ».

Assis chez lui, non loi de la maison consumée de sa fille et de sa famille, Dawabsha a prédit que : « Ils vont probablement dire qu’ils sont fous, comme ils l’ont dit pour les assassins de Muhammad Abu Khdeir. Rien ne se passera. Le système judiciaire israélien, l’Etat d’Israël est un pays sombre. Ils vont probablement décider de les mettre en prison pour plusieurs années et ensuite les relâcher. Au lieu de les tuer comme ils ont tués mon garçon et mon petit-fils. »

L’État d’Israël ne dispose pas de peine capitale. Abu Khdeir était un adolescent de Jérusalem est qui a été enlevé et brûlé vivant durant l’été 2014.

Dawabsha a rendu hommage aux jeunes terroristes qui mènent des attaques à la voiture bélier ou au couteau.

Il a exhorté les assaillants : « Seule une intifada peut venger la mort de la famille Dawabsha. Ils doivent continuer avec plus d’attaques, avoir foi en Allah. C’est la seule manière pour faire valoir nos droits. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...