Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Le Hamas fustige Rajoub, qui a dit que le mur Occidental est juif

La déclaration du cadre du Fatah sur le lieu saint de Jérusalem qui “doit rester sous souveraineté juive” est un “crime national” et une “agression contre le peuple palestinien”, affirme le groupe terroriste

Des milliers de personnes se sont rassemblées au mur Occidental pour la bénédiction sacerdotale de Souccot, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)
Des milliers de personnes se sont rassemblées au mur Occidental pour la bénédiction sacerdotale de Souccot, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)

Le groupe terroriste du Hamas a vivement critiqué dimanche un cadre du Fatah, parti au pouvoir dans l’Autorité palestinienne, qui a reconnu que le mur Occidental était un lieu saint juif, qui devait rester sous souveraineté juive.

Hazem Qassem, porte-parole du Hamas, a fustigé Jibril Rajoub, membre du comité central du Fatah, pour sa déclaration, qui s’éloigne de la position palestinienne officielle considérant que toute la Vieille Ville de Jérusalem est un territoire occupé qui doit appartenir au futur état palestinien.

« La déclaration est un crime national », a affirmé Qassem, qui constitue « une agression contre le peuple palestinien et ses lieux saints. »

Le porte-parole du Hamas a écrit sur le site en arabe du groupe terroriste que les propos de Rajoub montraient la déliquescence nationale et morale du Fatah, en renonçant officiellement à ce qu’il a appelé la revendication palestinienne sacrée, nationale et historique sur le site. Il a indiqué qu’une telle déclaration se moque de « la lutte et des sacrifices du peuple palestinien. »

Jibril Rajoub, cadre du Fatah et président de la Fédération palestinienne de football à Ramallah, en Cisjordanie, le 12 octobre 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)
Jibril Rajoub, cadre du Fatah et président de la Fédération palestinienne de football à Ramallah, en Cisjordanie, le 12 octobre 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Qassem a ajouté que les dirigeants du Fatah, présidé par Mahmoud Abbas, tentent de se présenter comme des « colombes de paix » aux dépens de la « cause et de la patrie palestinienne ».

« Nous appelons toutes les factions palestiniennes à endosser leurs responsabilités et à renverser ceux qui supplient pour des concessions ou tentent de nuire à la cause palestinienne », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.