Le mari d’Esther Horgen réclame une « réponse sioniste appropriée »
Rechercher

Le mari d’Esther Horgen réclame une « réponse sioniste appropriée »

Benjamin Horgen affirme que le succès de la famille et de toute la communauté de Tal Menashe est dû à sa femme Esther, retrouvée morte dans la forêt où elle était allée courir

Esther Horgen, 52 ans, qui a été retrouvée morte dans le nord de la Cisjordanie à la suite d'un attentat terroriste présumé le 20 décembre 2020. (Autorisation)
Esther Horgen, 52 ans, qui a été retrouvée morte dans le nord de la Cisjordanie à la suite d'un attentat terroriste présumé le 20 décembre 2020. (Autorisation)

Le mari d’une femme franco-israélienne retrouvée morte dans une forêt du nord de la Cisjordanie a appelé à la construction de nouvelles implantations et à une « réponse sioniste appropriée » à cette attaque terroriste présumée.

« Esther a élevé une belle famille et a aimé ses petits-enfants, et maintenant ils n’auront ni mère ni grand-mère. Esther va nous manquer à tous, à sa famille et à tous ceux qui l’ont connue », a déclaré Benjamin Horgen aux journalistes devant sa maison de l’implantation de Tal Menashe.

Sa femme Esther, 52 ans, mère de six enfants, était sortie courir dans la forêt de Reihan près de leur maison dimanche après-midi et n’est pas revenue, après quoi Benjamin a appelé la police. Son corps a été retrouvé pendant la nuit dans la forêt avec des traces de violence.

« Esther est sortie hier, comme elle le faisait souvent, pour se promener dans la nature qu’elle aimait tant autour de l’implantation », a déclaré Benjamin Horgen en pleurant. « Elle était si pleine de vie, de lumière et d’amour pour tous, et tout cela a été anéanti en un instant. »

Benjamin Horgen (à gauche) s’adresse aux journalistes aux côtés du président du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, dans l’implantation de Tal Menashe, après que sa femme a été tuée dans un attentat apparemment terroriste, le 21 décembre 2020. (Crédit : Capture d’écran/Treizième chaîne)

« Nous lui attribuons le grand succès de notre famille et de notre communauté dans son ensemble », a-t-il poursuivi, appelant le gouvernement à proposer une « réponse sioniste appropriée au meurtre » et à construire davantage dans les implantations, et à apporter « la lumière à nos enfants ».

Les funérailles de Mme Horgen auront lieu ce mardi à 10 heures.

Les forces de sécurité sont de plus en plus convaincues que cette mort est un attentat terroriste commis par un agresseur palestinien, ont déclaré des responsables lundi après-midi.

Les soldats de l’armée israélienne mènent des fouilles dans les villes palestiniennes adjacentes où l’attaquant aurait pu s’enfuir, a rapporté la Treizième chaîne, ajoutant que Esther Horgen a été tuée avec « une grande violence » sur « la ligne de partage [avant 1967], mais du côté ouest de celle-ci ».

La police scientifique et des agents de police sur la scène où Esther Horgen a été retrouvée morte dans une forêt du nord de la Cisjordanie, le 21 décembre 2020. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...