Rechercher

Le ministère de la Défense livrera le tout premier char « Eitan » à Tsahal

Le véhicule léger à huit roues a vocation à remplacer les véhicules blindés de transport de troupes M113 de l'armée, « vieux et moins perfectionnés »

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le tout premier char « Eitan » produit en série dans une photo publiée le 14 juin 2022. (Crédit : Ministère de la Défense)
Le tout premier char « Eitan » produit en série dans une photo publiée le 14 juin 2022. (Crédit : Ministère de la Défense)

Le ministère de la Défense a annoncé, mardi, avoir achevé la production en série du premier lot des tout nouveaux véhicules blindés de transport de troupes (APC), bientôt livrés aux à l’armée israélienne.

L’Eitan est un véhicule léger à huit roues qui combine les technologies du char Merkava et de l’APC Namer.

Développé en tenant compte des enseignements tirés de la guerre de Gaza de 2014, il commencera à remplacer les APC M113 de Tsahal actuellement en dotation.

L’Eitan permet une plus grande vitesse de déplacement et une plus grande mobilité – il peut atteindre 90 kilomètres à l’heure – ainsi qu’une sécurité accrue.

Le premier APC « Eitan » produit en série est sorti, mardi, de la chaîne de production de l’usine « Merkava », située sur la base militaire de Tel HaShomer. Il sera bientôt livré à la brigade d’infanterie Nahal de Tsahal pour un usage opérationnel, a annoncé le ministère.

Chaque APC nécessite la fabrication d’environ un million de pièces et met en œuvre pas moins de 20 tonnes d’acier, 30 kilomètres de fil à souder, six kilomètres de câble d’alimentation et de communication et environ 70 litres de peinture.

Le Brigadier général Guy Paglin, chef de la direction des véhicules blindés du ministère de la Défense, se tient à côté de la première série de l’APC « Eitan » dans une photo publiée le 14 juin 2022. (Crédit : Ministère de la Défense)

Le général de brigade Guy Paglin, à la tête de la Direction des véhicules blindés du ministère de la Défense, a déclaré que l’Eitan serait progressivement intégré à toutes les unités de combat de Tsahal.

« Le développement de nouvelles armes nous permet de remplacer les technologies plus anciennes et moins avancées, pour s’assurer que nos soldats disposent des équipements de défense les plus adaptés et perfectionnés, pour tous les scénarios de combat », a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...