Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Le ministre des Affaires étrangères en Turquie en signe de solidarité

Eli Cohen a rencontré Erdogan ; ce déplacement fait suite à l’envoi par Israël d’équipes de secours et d’un hôpital de campagne qui ont permis de sauver 19 personnes

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen (à droite) est accueilli par le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, à Ankara, le 14 février 2023 (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)
Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen (à droite) est accueilli par le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, à Ankara, le 14 février 2023 (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)

Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, est arrivé en Turquie, mardi matin, pour une visite de solidarité d’une journée suite au tremblement de terre meurtrier qui a tué des dizaines de milliers de personnes.

Dans le cadre de ce qui peut être interprété comme un signe de reconnaissance de la part d’Ankara à l’égard de l’action israélienne, le président turc Recep Tayyip Erdogan devrait s’entretenir avec Cohen, alors même que le chef de l’État fait actuellement face à l’indignation de la population en raison des mesures qui avaient été prises par son gouvernement en matière de réglementation des constructions et d’accusations de corruption.

Erdogan est également critiqué pour la lenteur et l’inefficacité de son gouvernement suite au séisme.

Le chef de la diplomatie israélienne a fait la connaissance de son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, mardi matin.

Cohen a déclaré, dans un communiqué postérieur à leur entretien, que les deux hommes avaient, au-delà de l’aide aux victimes du séisme, évoqué les moyens d’améliorer la relation bilatérale.

« Israël est solidaire de la Turquie », a déclaré Cohen, en turc, à la fin de son allocution.

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen est accueilli à Ankara par le vice-gouverneur Murat Soylu, le 14 février 2023 (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)

S’exprimant en turc aux côtés de Cohen, Cavusoglu a déclaré avoir fait part des « attentes d’Ankara en matière de désescalade des tensions sur les questions palestiniennes ».

Il a ajouté avoir rappelé l’importance de garantir le statu quo sur le Mont du Temple.

« Nous avons constaté que le gouvernement israélien était déterminé à garantir ce statut », a déclaré Cavusoglu.

Cohen se rendra également à l’hôpital de campagne déployé par Israël en Turquie.

À son arrivée, Cohen a déclaré qu’il transmettrait « les condoléances du peuple israélien » à Erdogan et Cavusoglu.

« Solidaire de la Turquie en ces temps ô combien difficiles, Israël continuera, par l’entremise de ses militaires et de son aide humanitaire, à aider la population », a-t-il ajouté.

Cohen a été accueilli à l’aéroport d’Ankara par le vice-gouverneur régional, Murat Soylu.

Israël a gardé cette visite secrète jusqu’à l’arrivée de Cohen pour des raisons de sécurité.

En effet, une délégation de l’organisation d’intervention d’urgence United Hatzalah a dû écourter sa mission en Turquie et rentrer en Israël pour des raisons de sécurité.

Samedi, l’armée autrichienne et les secouristes civils allemands ont interrompu leurs opérations en Turquie, à Hatay, en raison d’une détérioration de la situation sécuritaire, ont indiqué leurs représentants.

Au cours de la semaine de sa prise de fonctions, Cohen s’était déjà entretenu avec Cavusoglu. Ce dernier l’avait appelé, début janvier, pour exprimer son inquiétude au sujet de la présence du ministre de la Sécurité intérieure, Itamar Ben Gvir, sur le Mont du Temple, la veille.

« L’acte de provocation du ministre israélien de la Sécurité intérieure, Itamar Ben-Gvir, envers la mosquée Al-Aqsa est tout-à-fait inacceptable », avait-il déclaré à Cohen, selon son cabinet.

Après la victoire électorale du chef du Likud, Benjamin Netanyahu, en novembre dernier, Erdogan et Netanyahu avaient eu un échange téléphonique très positif, s’engageant à ne pas se surprendre l’un l’autre, ont déclaré des sources au Times of Israel.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan visite des bâtiments détruits lors de sa visite de la ville de Kahramanmaras, dans le sud-est de la Turquie, deux jours après le violent tremblement de terre qui a frappé la région le 8 février 2023. (Crédit : Adem ALTAN / AFP)

Le président Isaac Herzog a appelé Erdogan, la semaine passée, pour lui présenter les condoléances d’Israël suite aux tremblements de terre qui ont endeuillé la Turquie.

Selon des responsables israéliens, l’hôpital de campagne israélien, qui a jusqu’à présent pris en charge 412 blessés, restera opérationnel jusqu’à la fin de la semaine au moins.

Par ailleurs, les équipes du commandement du front intérieur de l’armée israélienne – auxquelles se sont joints des ambulanciers du Magen David Adom et des pompiers – ont sauvé la vie de 19 civils dans le sud-est de la Turquie.

L’équipe de Tsahal est rentrée en Israël lundi.

Des personnes se tiennent au-dessus des décombres lors d’opérations de sauvetage, suite au séisme de magnitude 7,8 qui a frappé la région frontalière de la Turquie et de la Syrie, la semaine passée, à Hatay, en Turquie, le 12 février 2023. (Crédit : Bulent Kilic/AFP)

En août 2022, Israël et la Turquie ont annoncé une nouvelle ère de leurs relations diplomatiques.

Un peu plus de quatre ans plus tôt, la Turquie avait rappelé son ambassadeur et demandé à l’envoyé israélien de partir, en signe de protestation contre l’action d’Israël face aux émeutes dans la zone de Gaza, au cours desquelles des dizaines de Palestiniens avaient été tués.

Face aux difficultés économiques et à un isolement diplomatique de moins en moins tenable, Erdogan s’était ouvertement montré favorable à un rapprochement à partir de décembre 2020.

Cohen devrait par ailleurs effectuer sous peu une visite de solidarité à Kiev.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.