Rechercher

Le nouveau Passe vert reporté suite au crash du site du ministère de la Santé

Le ministère fait savoir que les anciens Passes resteront valides pendant quelques jours supplémentaires, le site internet ne parvenant pas à répondre à la demande

Un homme montre son Passeport vert à son arrivée au théâtre Khan de Jérusalem, le 23 février 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo, File)
Un homme montre son Passeport vert à son arrivée au théâtre Khan de Jérusalem, le 23 février 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo, File)

La lancement, prévu dimanche, des nouvelles directives du Passe vert a été stoppé en quelques heures suite à un effondrement du site internet du ministère de la Santé qui a été pris d’assaut, empêchant les Israéliens d’obtenir leur nouveau document réactualisé.

Suite à ce plantage, le ministère de la Santé a annoncé que les Passes existants, qui devaient expirer samedi à minuit, continueraient à être valides dans les prochains jours.

Il était planifié que tous les Passes verts – qui permettent aux personnes vaccinées contre la COVID-19, en rémission du coronavirus ou en possession d’un résultat négatif de test de dépistage récent – expireraient en date du 3 octobre et que de nouveaux documents seraient remis à partir de critères plus stricts, imposant notamment l’injection d’une troisième dose de rappel.

Ce changement aurait fait perdre le Passe vert à presque deux millions d’Israéliens, mais avec la panne du système, ces derniers ont encore quelques jours pour profiter des avantages assurés par le document, qui comprennent l’accès à certains espaces publics comme les restaurants et les clubs de gym.

Toutefois, les Israéliens éligibles au nouveau Passe et qui auront tenté de l’obtenir sur un site internet du ministère de la Santé spécialement mis en place n’ont pu aboutir qu’à un message en hébreu indiquant que le site subissait des travaux de maintenance.

Le ministère de la Santé a ensuite émis un communiqué expliquant que les Passes verts n’allaient pas expirer pour le moment.

Capture d’écran d’un site du ministère de la Santé indiquant une erreur après le plantage d’un système d’émission du nouveau passe vert, le 3 octobre 2021. (Capture d’écran : Ministère de la Santé)

Les nouvelles directives stipulent que le Passe vert ne sera remis qu’aux personnes qui auront reçu les deux premières ou la troisième doses dans les six mois précédents. De plus, les personnes en rémission du coronavirus pourront obtenir un Passe valide six mois après la date de leur guérison ou pour six mois après avoir reçu une seule dose de vaccin.

Tous les Passes verts existants vont être invalidés.

Un Passe vert temporaire peut aussi être obtenu grâce à un résultat négatif de test de dépistage au coronavirus qui est payé de la poche des citoyens à moins que ces derniers ne soient pas éligibles à la vaccination.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...