Rechercher

Le patron des Raptors nie que le BDS a empêché la venue de son équipe en Israël

Larry Tanenbaum, qui avait promis d'emmener l'équipe en Terre Sainte en cas de victoire de la NBA, explique que les "horaires exigeants" de ses joueurs les empêchent de voyager

Larry Tanenbaum, copropriétaire des Raptors de Toronto, remet au meneur Kyle Lowry sa bague de champion avant le début de la saison de l'équipe de la NBA, le 22 octobre 2019. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images via JTA)
Larry Tanenbaum, copropriétaire des Raptors de Toronto, remet au meneur Kyle Lowry sa bague de champion avant le début de la saison de l'équipe de la NBA, le 22 octobre 2019. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images via JTA)

JTA – Le copropriétaire des Raptors de Toronto, champions de la NBA 2019, a déclaré qu’il n’avait pas encore fait venir l’équipe en Israël comme il l’avait envisagé en raison de conflits de calendrier et non du mouvement de boycott.

Larry Tanenbaum a dit deux mois avant la victoire des Raptors en finale en juin que si l’équipe gagnait, il les amènerait en Terre Sainte.

La Canadian BDS Coalition, dans un article publié plus tôt ce mois-ci sur la page d’accueil de son site Web, a affirmé que sa campagne #RaptorsDontGo a réussi à empêcher l’équipe de se rendre en Israël, car la nouvelle saison a commencé et l’équipe n’ y a pas été.

BDS signifie Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël.

Tanenbaum a déclaré mercredi au Canadian Jewish News que la raison pour laquelle l’équipe n’a pas encore fait le voyage est due aux « horaires exigeants » des membres de l’équipe.

« Après notre victoire au championnat de la NBA, en tant qu’organisation, notre intention était d’emmener les Raptors en Israël, mais comme vous pouvez l’imaginer, la gestion d’un groupe de joueurs de basket-ball de championnat avec des horaires de plus en plus exigeants, ainsi que la participation de plusieurs de nos joueurs et entraîneurs à la FIBA World Cup en Chine en août, n’a tout simplement pas permis de trouver des dates qui convenaient à toute l’équipe en cette période de basse saison écourtée », a écrit Tanenbaum dans un courriel au journal. « Je trouve curieux que des activistes anti-israéliens, que je connais peu, s’attribuent le mérite de nos problèmes d’horaires. »

Le centre de l’équipe des Raptors de Toronto, Serge Ibaka, (au centre), fait la fête avec Larry Tanenbaum, (à gauche), et George Cope après que les Raptors ont battu les Golden State Warriors dans le sixième match des finales NBA du basketball à Oakland en Californie, le 13 juin 2019. (AP Photo/Tony Avelar)

Le groupe BDS a qualifié le voyage proposé de « détournement sportif » et l’a qualifié d’“exploitation incroyablement flagrante et grossière d’une victoire populaire pour un programme politique manifeste”.

Tanenbaum est un acteur actif et un philanthrope au sein de la communauté juive locale et a été l’un des fondateurs du Center for Israel and Jewish Affairs. Sa fortune personnelle est estimée à environ 1,53 milliard de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...