Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Le père de Hersh Goldberg-Polin : « La vidéo nous a donné la force de continuer à avancer »

Au lendemain de la diffusion de la vidéo de propagande du Hamas, Jon Polin explique que jusqu’alors il espérait, mais sans aucune certitude que son fils était encore en vie

L'otage américano-israélien Hersh Goldberg-Polin, 23 ans, retenu captif à Gaza depuis le 7 octobre, dans une vidéo de propagande du Hamas publiée le 24 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran Telegram)
L'otage américano-israélien Hersh Goldberg-Polin, 23 ans, retenu captif à Gaza depuis le 7 octobre, dans une vidéo de propagande du Hamas publiée le 24 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran Telegram)

Jon Polin, le père de l’otage du Hamas Hersh Goldberg-Polin qui apparaît dans une vidéo de propagande publiée mercredi par le groupe terroriste palestinien, a déclaré jeudi à la chaîne publique Kann que la vidéo de son fils a renforcé sa motivation et celle de son épouse Rachel Goldberg à se battre pour sa libération.

« On ne sait pas très bien qui a écrit ce qu’il a dit », a déclaré Polin, qui reconnaît qu’il est fort probable que Hersh ait lu un texte écrit par ses geôliers. « Je me concentre sur la dernière partie, même s’il l’a lue à partir d’une page, il s’est adressé directement à moi et à Rachel, à nos filles Libby et Orly. »

À la fin de la vidéo, qui dure près de trois minutes, Hersh s’adresse aux membres de sa famille et leur dit qu’il sait que « vous faites tout pour que je rentre le plus vite possible », et leur demande de rester fort pour lui et de continuer à se battre.

« Cela fait 200 jours que nous travaillons pour ramener Hersh à la maison, et après hier [mercredi], nous sommes encore plus convaincus que nous ne pouvons pas nous arrêter maintenant, que nous devons continuer », a expliqué Polin à Kann.

Rachel Goldberg-Polin et Jon Polin, parents de l’otage Hersh Goldberg-Polin, lors d’une déclaration vidéo plaidant en faveur d’un accord pour la libération des otages et l’exhortant à rester fort et à survivre, 24 avril 2024. (Crédit : Autorisation)

« Jusqu’à hier, nous ne savions pas qu’il était vivant », a-t-il poursuivi. « Nous espérions qu’il l’était, mais nous ne le savions pas. »

Cette vidéo est le premier signe de vie que la famille Goldberg-Polin a reçu de Hersh depuis le 7 octobre, date à laquelle il a été vu poussé sur un pick-up du Hamas, le bras gauche arraché à partir du coude et enveloppé d’un garrot ensanglanté qu’il s’était lui-même posé.

« Nous avons pleuré, ma femme et moi avons regardé la vidéo et nous avons pleuré », a déclaré Polin, ajoutant qu’il a regardé la vidéo plus de vingt fois. « Il y a eu tellement d’émotions, mais au fond, pour la première fois en 200 jours, nous l’avons vu et entendu. »

« J’ai regardé et regardé cette vidéo pour y puiser de la force, mais aussi pour en comprendre l’objectif – pourquoi l’ont-ils diffusée hier en particulier ? Je n’ai pas de réponse, mais beaucoup de questions, et je continuerai à regarder. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.