Rechercher

Le proche d’un patron de la pègre grièvement blessé, probablement par un tueur

L'homme a été la cible de coups de feu alors qu’il se tenait sur un balcon au 4e étage à Kiryat Yam. La fusillade reflète l'inflation de la violence des gangs criminels

Illustration : Une ambulance à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, le 4 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Illustration : Une ambulance à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, le 4 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Un proche d’un haut responsable de la pègre a été grièvement blessé, mercredi soir, par des coups de feu à Kiryat Yam, sans doute dans le cadre d’un contrat, a annoncé la police.

L’homme de 25 ans a été visé par une balle alors qu’il se tenait sur un balcon, au quatrième étage d’un immeuble de la banlieue de Haïfa, dans le nord du pays.

Une fois arrivés sur les lieux, les médecins ont évacué la victime vers l’hôpital Rambam de Haïfa, conscient et dans un état stable bien que grave.

Les autorités ont indiqué ne pas savoir, à ce stade, comment le tireur avait réussi à tirer sur l’homme. La police a ouvert une enquête.

La fusillade s’est produite à un moment d’intense activité du crime organisé dans tout le pays.

La police a déclaré, lundi matin, avoir déjoué une tentative d’assassinat criminel lorsque des pompiers ont désamorcé un engin explosif relié à un véhicule dans la ville côtière d’Ashdod, dans le sud du pays.

Dans un communiqué, la police a écrit penser qu’une « catastrophe » avait été évitée, compte tenu de la taille de la bombe qui, en plus de la cible, aurait tué ou blessé des passants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...