Rechercher

Le programme nucléaire iranien doit être neutralisé avec ou sans accord, dit Herzog

Ces propos ont été tenus après une rencontre entre le président israélien et le Conseiller à la sécurité nationale américaine Jake Sullivan, actuellement en Israël

Le président Isaac Herzoc s'exprime pendant une cérémonie en l'honneur des diplômes de la formation de pilotage de l'armée de l'air sur la base aérienne de Hatzerim, dans le sud d'Israël, le 22 décembre 2021. (Capture d'écran :  YouTube)
Le président Isaac Herzoc s'exprime pendant une cérémonie en l'honneur des diplômes de la formation de pilotage de l'armée de l'air sur la base aérienne de Hatzerim, dans le sud d'Israël, le 22 décembre 2021. (Capture d'écran : YouTube)

Le président israélien Isaac Herzog a appelé, mercredi, à ce que le programme nucléaire de l’Iran soit « neutralisé », et qu’un accord soit conclu entre Téhéran et les puissances mondiales ou non.

« L’Iran est une bombe à retardement qui menace Israël et tout le Moyen-Orient », a dit Herzog au cours d’une cérémonie qui réunissait les diplômés de la formation de pilotage de l’armée de l’air.

« Je suis les négociations de l’accord sur le nucléaire et je demande à la communauté internationale de ne pas se laisser égarer et de ne pas sous-estimer la gravité de la menace », a-t-il continué.

« La menace représentée par le nucléaire iranien doit être neutralisée une bonne fois pour toutes, avec ou sans accord. L’Iran ne doit pas être autorisé à acquérir des capacités d’armement nucléaire ».

Ces propos ont été tenus après une rencontre entre Herzog et le Conseiller à la sécurité nationale américaine Jake Sullivan, en visite dans le pays alors que des pourparlers ont lieu à Vienne visant à redonner vie à l’accord de 2015 qui avait limité le programme nucléaire iranien en échange d’un allègement des sanctions appliquées à la république islamique.

Jake Sullivan (g) et le président israélien Isaac Herzog, à Jérusalem, le 21 décembre 2021 (Crédit : Haim Zach/GPO)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...