Le Qatar annonce une aide « humanitaire » de 150 millions de dollars à Gaza
Rechercher

Le Qatar annonce une aide « humanitaire » de 150 millions de dollars à Gaza

Au lendemain d'une livraison de combustible payé par Doha, l'émir qatari a donné pour mission au Fonds du Qatar pour le développement "d'alléger la crise humanitaire" dans la bande

L'émir du cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, du Qatar, qui assiste au sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) au palais Bayan au Koweït, le 5 décembre 2017 (Crédit : Giuseppe CACACE / AFP)
L'émir du cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, du Qatar, qui assiste au sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) au palais Bayan au Koweït, le 5 décembre 2017 (Crédit : Giuseppe CACACE / AFP)

Le Qatar a promis mercredi une « aide humanitaire » de 150 millions de dollars pour Gaza, au lendemain de la livraison de combustible payé par Doha pour la seule centrale électrique du territoire palestinien dirigé par le groupe terroriste terroriste islamiste du Hamas.

L’émir du riche pays du Golfe, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, a ordonné au Fonds du Qatar pour le développement le versement de « 150 millions de dollars (130 millions d’euros) d’aide humanitaire pour alléger la crise humanitaire dans la bande de Gaza assiégée », selon un communiqué du ministère qatari des Affaires étrangères.

Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) supervisera la distribution de l’aide, a-t-il ajouté.

Environ 80 % de ses quelque deux millions d’habitants sont tributaires d’une aide, selon l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa).

Les Gazaouis reçoivent en moyenne quatre heures d’électricité par jour depuis des mois.

L’ONU a estimé à 60 millions de dollars le don du Qatar pour le combustible livré mardi dans l’enclave palestinienne.

Le Qatar est l’un des principaux soutiens du groupe terroriste du Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007.

Il est également l’un des plus importants bâilleurs de fonds à Gaza et héberge l’ancien chef du Hamas, Khaled Meshaal.

Khaled Meshaal, pendant un rassemblement du Congrès national africain en l’honneur du Hamas au Cap, en Afrique du Sud, le 21 octobre 2015. (Crédit : Rodger Bosch/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...