Le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne : Israël a mené les attaques de Paris
Rechercher

Le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne : Israël a mené les attaques de Paris

Une opinion publiée dans Al-Hayat al-Jadida affirme que le Mossad a orchestré les massacres pour saboter le plan d'étiquetage de l'UE

Un homme est allongé sur le trottoir près du café Bonne Biere à Paris, le 13 novembre 2015, suite à une série d'attaques coordonnées dans et autour de Paris, qui ont fait plus de 120 morts (Crédit : AFP PHOTO / ANTHONY DORFMANN)
Un homme est allongé sur le trottoir près du café Bonne Biere à Paris, le 13 novembre 2015, suite à une série d'attaques coordonnées dans et autour de Paris, qui ont fait plus de 120 morts (Crédit : AFP PHOTO / ANTHONY DORFMANN)

Une opinion publiée dimanche dans le quotidien du journal officiel de l’Autorité palestinienne, Al-Hayat Al-Jadida a accusé l’agence des renseignements d’Israël, le Mossad, pour les attaques meurtrières de vendredi à Paris.

Il a suggéré que le Mossad a orchestré les attentats pour ébranler la nouvelle décision de l’UE pour promouvoir la solution à deux Etats et étiqueter clairement les produits israéliens issus des implantations.

L’article a été traduit par Palestinian Media Watch, un institut de veille.

« Ce n’est pas une coïncidence si le sang humain a explosé à Paris au même moment où les sanctions européennes commencent à être mises en œuvre contre les produits des implantations, et pendant que la France mène l’Europe qui conseille au Conseil de sécurité [de l’ONU] qui mettra en œuvre la solution à deux Etats, la Palestine et Israël – ce que les Israéliens voient comme une mise en garde d’un danger soudain qui vient de l’Europe, où l’initiative de l’occupation sioniste est née… », a affirmé l’article.

« La chose sage et correcte à faire est de regarder qui en tire des bénéfices », a poursuivi l’article. « En résumé : ils doivent chercher la dernière place qui a été atteint par les bras de la pieuvre du Mossad… Il est clair que son ‘Mossad’ brûlera Beirut et Paris dans le but d’atteindre les buts [du Premier ministre] Benjamin Netanyahu. Celui, qui a défié le maître de la Maison Blanche, cache dans son âme assez de mal pour brûler le monde ».

Par ailleurs, la dirigeante du Mouvement Free Gaza, Mary Hughes-Thompson, a tweeté un message laissant entendre qu’Israël pourrait être derrière les attaques terroristes de Paris.

« Je ne l’ai pas accusé Israël d’implication. Pourtant, Bibi est en colère a propos du boycott européen des colonies. Alors, qui sait ? », a-t-elle écrit, en utilisant un surnom pour le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Cela n’est pas la première fois Hughes-Thompson suggère l’implication israélienne derrière des attentats contre la France. En janvier, elle avait insinué que le Mossad aurait pu commettre l’attaque meurtrière dans les bureaux de la rédaction de Charlie Hebdo, une attaque qui avait été perpétrée par deux frères islamistes.

« Les meurtres #Hebdo sont indéfendables. Vous ne pouvez pas m’empêcher de penser qu’il s’agit d’un faux pavillon du #JSIL Mossad ».

JSIL est l’acronyme de « Etat juif dans le Levant », un terme utilisé par les activistes anti-israéliens pour assimiler Israël à l’Etat islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...