Israël en guerre - Jour 143

Rechercher
LES VICTIMES DES MASSACRES DU HAMAS DU 7/10/2023

Le sergent Tomer Nagar, 20 ans : Le « héros » qui avait refusé de quitter son poste

Il a été tué alors qu'il défendait la base militaire de Kissufim de l'invasion du Hamas, le 7 octobre

Le sergent Tomer Nagar (Autorisation)
Le sergent Tomer Nagar (Autorisation)

Le sergent Tomer Nagar, 20 ans, un soldat de la brigade Golani qui était originaire d’Azor, a été tué le 7 octobre alors qu’il combattait des terroristes du Hamas à proximité du kibboutz Kissufim.

Il a été inhumé au cimetière militaire de Holon, le 10 octobre. Il laisse derrière lui ses parents, Chana et Ezra et des frères et sœurs, Eden, Gal, Amit et Maor.

Sa famille a raconté que dans la matinée du 7 octobre, Nagar gardait, seul, un entrepôt qui se trouvait à 150 mètres de la base de Kissufim. Les vigies de l’armée, qui avaient remarqué l’invasion terroriste, avaient alors dit aux soldats sur la base, notamment à Nagar, de rejoindre les abris. Nagar avait refusé cette instruction et il avait insisté pour rester à son poste, seul, de manière à pouvoir couvrir par ses tirs les autres soldats, selon de multiples témoins et autres militaires.

Il avait été finalement tué alors qu’il était à court de munitions – il avait tiré 675 balles et tué des dizaines de terroristes.

Le frère de Nagar, Eden, a confié au Times of Israel que les soldats qui se trouvaient sur la base, le jour de l’attaque, avaient tous dit la même chose à la famille : « Si Tomer n’avait pas été là, nous serions tous morts ».

Son père a indiqué devant les caméras de la Quatorzième chaîne qu’avant d’entrer dans l’armée, il avait été bénévole auprès de jeunes en situation à risque, dans trois différents centres et qu’un grand nombre d’entre eux étaient venus pour la Shiva, la période de deuil juive, évoquant auprès des proches du défunt l’impact qu’avait eu ce dernier sur leur vie.

« Il adorait vraiment Israël et il aimait placer les autres avant lui-même », a commenté son frère, Eden, au cours d’un entretien accordé à la Treizième chaîne.

Sa tante, Ketty Dahary, a dit, lors de ses funérailles, que le jeune homme était « un héros avec un cœur énorme, tendre… Je t’ai vu avec amour grandir, t’épanouir, arriver à maturité, devenir un homme charmant qui a pris ses responsabilités – d’abord pour lui-même et ensuite pour les autres… Je savais que partout où tu irais, tu réussirais, tu saurais captiver immédiatement ceux qui t’entourent et c’est ce qui s’est passé. »

Grand amateur de bière, sa famille a décidé de produire une bière portant son nom en souvenir de lui.

Sa famille a déclaré à la Treizième chaîne qu’à chaque fois que Tomer était en permission, il rendait visite à sa grand-mère « pour beaucoup discuter, pour boire une tasse de thé ou pour manger un plat savoureux qu’elle lui avait préparé ». Sa grand-mère a ajouté que « deux jours avant sa mort, il m’a appelée pour me raconter qu’il avait réussi à convaincre son commandant de me faire venir pour préparer le couscous pour le peloton tout entier ». Cette recette de couscous a été rendue publique en sa mémoire.

« Il était très introverti et très discret, tous ses amis disaient qu’il était ‘un leader tranquille’. Il avait fait une année de service national et il avait eu un impact sur un si grand nombre de personnes, en les convainquant de s’enrôler dans l’armée, dans des services de combat, de faire des choses importantes au nom de la nation et il l’avait fait discrètement, avec humilité – nous ne l’avons découvert qu’au cours de sa shiva« , a dit sa sœur Gal devant les caméras de la Treizième chaîne.

« Je pense qu’il voudrait qu’on se souvienne de lui avec le sourire – et idéalement, avec un ‘léhaïM !’, a continué sa sœur, qui a dit « qu’il aurait voulu qu’on amène un pack de six bières au cimetière pour qu’on puisse rire avec lui ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.