Le Shin Bet confirme le caractère terroriste de l’attaque au couteau à Afula
Rechercher

Le Shin Bet confirme le caractère terroriste de l’attaque au couteau à Afula

La victime Shuva Malka a été placée en soins intensifs à l'hôpital HaEmek ; les services de sécurité poursuivent leur enquête

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La police sur les lieux d'une attaque au couteau à Afula, le 11 juin 2018. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
La police sur les lieux d'une attaque au couteau à Afula, le 11 juin 2018. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

Les services de sécurité du Shin Bet ont déclaré mardi que l’attaque au couteau qui a grièvement blessé une lycéenne de 18 ans dans la ville d’Afula la veille, était une attaque terroriste.

Lundi, Shuva Malka a été poignardée dans une rue d’Afula, peu avant midi. Son assaillant a fui la scène. Peu après, la police a arrêté le terroriste présumé, identifié sous le nom de Nour al-Dn Shinawi, un Palestinien âgé d’une vingtaine d’années, originaire de Djénine en Cisjordanie, qui est entré en Israël sans permis.

Malka, qui a été grièvement blessée, a été transportée vers l’hôpital HaEmek. A ce jour, elle est encore dans un état grave. Elle a été placée en soins intensifs après avoir subi une intervention chirurgicale d’urgence.

La police a commencé une enquête pour déterminer la nature de l’attaque. Un porte-parole de la police a déclaré lundi que l’hypothèse était celle du terrorisme, mais qu’ils étudiaient toutes les pistes.

Mardi, le Shin Bet a confirmé le caractère terroriste, après les premiers résultats de l’enquête. Les services de sécurité ont indiqué que les enquêteurs œuvraient toujours pour déterminer un motif spécifique.

Shinawi n’avait pas de casier faisant état d’antécédents d’activités terroristes, a indiqué le Shin Bet.

La Cour des Magistrats de Nazareth mardi s’est saisie de l’affaire, afin de placer Shinawi en détention, selon un communiqué de la police.

Il n’a pas assisté à l’audience car il a été transféré dans un hôpital. Il a reçu une balle dans la jambe après avoir ignoré les policiers qui lui ordonnaient de s’arrêter de courir, a indiqué la police.

Malka, originaire de la ville de Migdal HaEmek, était en route pour une épreuve du baccalauréat, quand l’agresseur s’est approché d’elle, a raconté sa mère Michal à Hadashot news lundi.

Michal, à gauche, et Gabriel Malka, les parents de Shuva Malka, 18 ans, poignardée lors d’un attentat terroriste présumé et hospitalisée dans un état grave dans la ville d’Afula, dans le nord du pays, le 11 juin 2018 (Capture d’écran)

Michal Malka a ensuite déclaré que sa famille attendait une réaction « sans équivoque » de la part du gouvernement pour garantir que les enfants puissent marcher dans les rues en toute sécurité.

Qualifiant la survie de sa fille de « miracle », elle a demandé à la population de se mobiliser pour prier pour sa guérison.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...