Le spectacle continue pour un orchestre israélien menacé par le BDS au Maroc
Rechercher

Le spectacle continue pour un orchestre israélien menacé par le BDS au Maroc

L'Orchestre andalou Ashdod inaugure le festival malgré les fortes pressions de militants à Casablanca

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

L’année dernière, l’Orchestre andalou Ashdod était en concert pour la première fois au Maroc, un événement organisé dans un quasi-secret.

Cette année, l’orchestre israélien a inauguré le festival Andalussyat le 4 décembre dernier, mais la représentation s’est tenue sur fond de fortes pressions d’annulation et de menaces de boycott du festival de la part de militants pro-BDS locaux opposés à la normalisation des relations entre Israël et le Maroc.

Ce concert de musique traditionnelle andalouse a réuni près d’une centaine de musiciens et de solistes et n’a été rendu public qu’une fois l’orchestre rentré en Israël.

« Nous avons inauguré le festival avec un concert qui constitue un message de paix et de dialogue – transmis par la musique », a commenté Jacob Ben Simon, le manager général de l’orchestre dans une déclaration. « Les gens manifestant pour l’annulation de la performance ne s’intéressent pas à la musique, à la paix et ni à la valeur ajoutée du concert et du festival ».

Jacob Ben Simon a exprimé sa gratitude à l’égard des organisateurs du festival pour avoir soutenu le contingent israélien et l’avoir fait se sentir en sécurité.

« Je suis extrêmement reconnaissant et impressionné par vos efforts silencieux menés en coulisses pour rejeter toute tentative d’annulation de notre prestation et de votre persistance face à cette pression », a-t-il fait savoir. « Il faut se pencher sur l’unicité du Maroc comme pays garantissant la sécurité de toutes les religions ».

Festival international de musique andalouse, l’Andalussyat de Casablanca est considéré comme le plus grand et le plus important événement de musique andalouse traditionnelle du monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...