Rechercher

Le suspect de l’attaque à la voiture-bélier de Beer Sheva sera inculpé de terrorisme

Des images montrent un véhicule roulant sur le trottoir et percutant un étudiant ; le suspect, Amr Alkirnawi, de Rahat âgé de 39 ans, a déclaré qu'il s'agissait d'un accident

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La voiture impliquée dans un attentat présumé à la voiture-bélier à Beer Sheva, le 24 novembre 2022. (Crédit : Magen David Adom)
La voiture impliquée dans un attentat présumé à la voiture-bélier à Beer Sheva, le 24 novembre 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Un homme va être inculpé pour terrorisme après avoir prétendument perpétré une attaque à la voiture-bélier qui a modérément blessé un étudiant de 18 ans à Beer Sheva, dans le sud du pays, a-t-on appris vendredi par le tribunal.

Amr Alkirnawi, un résident de la ville à majorité bédouine de Rahat âgé de 39 ans, doit être inculpé pour acte terroriste et tentative de meurtre, a indiqué le tribunal de première instance de Beer Sheva lors de son audience de garde à vue.

Le tribunal a ordonné que la détention d’Alkirnawi soit prolongée de sept jours.

Selon les images des caméras de vidéosurveillance et plusieurs témoins oculaires, l’assaillant a conduit son véhicule sur le trottoir près du collège technologique de l’armée de l’air israélienne, percutant le jeune homme.

Les images montrent que le conducteur a d’abord pris la fuite.

L’adolescent, étudiant au collège technologique de l’armée de l’air, a été emmené à l’hôpital Soroka de la ville dans un état modéré, a indiqué le service de secours du Magen David Adom.

Le conducteur a été arrêté à une centaine de mètres des lieux de l’accident, selon les forces de l’ordre.

Le suspect a déclaré aux journalistes qu’il avait perdu le contrôle de son véhicule et qu’il avait accidentellement heurté le jeune homme.

Le suspect a ensuite été emmené pour être interrogé par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

La police a d’abord déclaré que « toutes les pistes étaient examinées ».

Bien que techniquement non enrôlés dans l’armée, les étudiants du collège de l’armée de l’air portent des uniformes.

Ces derniers jours, Alkirnawi avait publié sur TikTok, affirmant avoir été menacé par un Israélien juif brandissant une arme à Beer Sheva.

« Personne ne peut menacer les Bédouins ici à Beer Sheva ou ailleurs dans le sud. Si vous nous respectez, nous vous respecterons, et si vous ne le faites pas, vous souffrirez. Il ne s’agit pas d’une menace, mais pour notre dignité, nous sommes prêts à donner notre vie », a déclaré le suspect dans une diatribe.

Dans une autre vidéo, alors que le suspect sortait d’un poste de police, après avoir apparemment déposé plainte contre l’homme qui l’aurait menacé, il a appelé les Bédouins à se préparer à se défendre.

« J’appelle les Bédouins, vous devez être prêts à tout moment, à toute menace. Chacun doit se protéger dans ce pays raciste », a-t-il déclaré.

Le quotidien Haaretz a cité des personnes proches du suspect et de sa famille qui le décrivent comme instable.

Cette attaque présumée est survenue dans un contexte de tensions accrues, et au lendemain d’un double attentat à la bombe perpétré à deux arrêts de bus près des entrées de Jérusalem, tuant un adolescent et en blessant plus de 20 autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...