Rechercher

Attaque à la voiture-bélier à Beer Sheva ; un étudiant blessé ; l’assaillant arrêté

Des images montrent une voiture roulant sur le trottoir près du collège de l'armée de l'air, puis percutant un étudiant

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La voiture impliquée dans un attentat présumé à la voiture-bélier à Beer Sheva, le 24 novembre 2022. (Crédit : Magen David Adom)
La voiture impliquée dans un attentat présumé à la voiture-bélier à Beer Sheva, le 24 novembre 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Un adolescent a été modérément blessé dans un attentat à la voiture-bélier dans la ville de Beer Sheva, dans le sud du pays, jeudi matin, selon la police et les secours. L’assaillant a été arrêté.

Selon les images des caméras de vidéosurveillance et des témoins oculaires, l’assaillant a conduit son véhicule sur le trottoir près du collège technologique de l’armée de l’air israélienne, percutant un homme de 18 ans.

Les images montrent que le conducteur a d’abord pris la fuite.

L’adolescent, étudiant au collège, a été emmené à l’hôpital Soroka de la ville dans un état modéré, a indiqué le service de secours du Magen David Adom.

Le conducteur, un résident de 39 ans de la ville à majorité bédouine de Rahat, a été arrêté à une centaine de mètres de là, selon les forces de l’ordre.

La police a déclaré que « toutes les pistes de l’enquête sont examinées ».

Le commandant du district du Neguev de la police, le commissaire adjoint Nahshon Nagler, a déclaré qu’une enquête initiale avait révélé que la collision était intentionnelle, mais a ajouté que l’on cherchait toujours à savoir si le motif était d’ordre terroriste ou criminel.

« À ce stade, nous n’excluons aucune explication », a-t-il déclaré.

Bien que techniquement non enrôlés dans l’armée, les étudiants du collège de l’armée de l’air portent des uniformes.

L’attaque présumée est survenue au lendemain d’un double attentat à la bombe perpétré à deux arrêts de bus près des entrées de Jérusalem, tuant un adolescent et en blessant plus de 20 autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...