Rechercher

Le témoin de la fusillade d’un bar LGBT en 2015 a été discrédité et inculpé

Zaor Hankishayev, dont le témoignage s'est avéré être faux, est soupçonné d'avoir volé les portefeuilles de personnes âgées et plusieurs véhicules

Zaor Hankishayev au tribunal de district de Tel Aviv, le 25 février 2014. (Crédit : Flash 90)
Zaor Hankishayev au tribunal de district de Tel Aviv, le 25 février 2014. (Crédit : Flash 90)

La police a déclaré jeudi avoir inculpé un homme, soupçonné d’avoir commis une série de vols. Il s’est avéré que ce dernier, qui avait soi-disant été témoin oculaire dans une fusillade non élucidée dans un bar LGBT à Tel Aviv il y a plus de dix ans, avait fourni un faux témoignage.

Zaor Hankishayev est soupçonné d’avoir volé les portefeuilles de plusieurs personnes âgées, ainsi que d’avoir volé et abandonné un certain nombre de véhicules.

Hankishayev, qui se fait désormais appeler Ziv Chen, a été arrêté mercredi, vraisemblablement après avoir été vu en train de voler le sac d’un homme âgé, à Bnei Brak. Il a été arrêté près de son domicile, en possession du téléphone de la victime.

Hankishayev a comparu jeudi devant un tribunal de Bnei Brak, où sa détention a été prolongée de cinq jours.

Hankishayev était un témoin oculaire dans l’affaire de l’attaque de 2015 contre le bar Noar, au cours de laquelle deux personnes ont été tuées et 11 autres ont été blessées. Malgré une enquête de grande envergure, la police n’a toujours pas trouvé le responsable de ce crime, ni la raison.

Un tireur masqué et vêtu de noir était entré dans le bar dans la nuit du samedi 1er août 2009 et avait ouvert le feu, tuant Liz Trobishi, 16 ans, et Nir Katz, 29 ans.

Hommage aux victimes du bar Noar après une fusillade qui avait fait deux morts et 11 blessés, à Tel Aviv, le 1er août 2009. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Onze autres personnes ont été blessées, dont deux qui sont restées handicapées depuis.

En juillet 2013, sur la base du témoignage de Hankishayev, la police a inculpé Hagai Felician pour ces meurtres. Il a été maintenu en détention pendant les huit mois qui ont suivi, tandis que l’acte d’accusation et l’enquête à son encontre progressaient.

Mais l’affaire s’est dénouée lorsque la police a conclu que le témoignage de Hankishayev était faux.

Les charges retenues contre Felician ont été abandonnées et il a obtenu 2,2 millions de shekels de dommages et intérêts après avoir poursuivi l’État. Il ne pourra pas être jugé une seconde fois, même si de nouvelles preuves le reliant à l’affaire venaient à faire surface.

Les procureurs ont ensuite déposé un acte d’accusation contre Hankishayev pour obstruction à la justice et faux témoignage.

Hankishayev avait déjà été arrêté en 2020, soupçonné d’avoir fait chanter un homme avec lequel il avait des relations intimes. Selon le rapport d’enquête, Hankishayev avait menacé de diffuser des photos intimes de l’homme s’il ne le payait pas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...