Le tennisman juif prodige bat Nadal et accède à la finale de l’Open d’Italie
Rechercher

Le tennisman juif prodige bat Nadal et accède à la finale de l’Open d’Italie

Diego Schwartzman, qui a également battu Denis Shapovalov, né en Israël, affronte Novak Djokovic en finale lundi, avec la possibilité de faire son entrée dans le top 10 mondial

Diego Schwartzman à Buenos Aires, le 1er février 2017. (Crédit : Gabriel Rossi/LatinContent/Getty Images via JTA)
Diego Schwartzman à Buenos Aires, le 1er février 2017. (Crédit : Gabriel Rossi/LatinContent/Getty Images via JTA)

JTA – La dixième fois aura été la bonne : après avoir perdu neuf fois de suite face à Rafael Nadal, Diego Schwartzman a renversé la tendance samedi dernier.

La star juive du tennis argentin s’est imposée 6-2, 7-5 en un peu plus de deux heures en quart de finale de l’Open d’Italie, qui se déroule sur la terre battue – la surface que Nadal maîtrise le mieux.

« C’est sûr, c’est mon meilleur match », a commenté Diego Schwartzman. « J’ai joué plusieurs fois contre les trois grands champions de tennis. Je ne les ai jamais battus jusqu’à aujourd’hui. Je suis très heureux. »

Le jeune tennisman s’est ensuite défait de Denis Shapovalov, un joueur canadien né à Tel Aviv. Diego Schwartzman l’a emporté 6-5, 5-7, 7-6(4) dimanche pour se qualifier pour la finale contre Novak Djokovic lundi.

L’Espagnol Rafael Nadal félicite le Canadien Denis Shapovalov pour sa victoire au cours de la septième journée de la Coupe Rogers à l’Uniprix Stadium de Montréal, au Québec, le 10 août 2017. Le canadien Denis Shapovalov a battu Rafael Nadal 6-3, 4-6, 6-7. (Crédit : Minas Panagiotakis/Getty Images/AFP)

Les parents de Denis Shapovalov sont nés en Russie et ont émigré en Israël lors de l’effondrement de l’Union soviétique avant de s’installer au Canada. Sa mère, ancienne joueuse de l’équipe nationale russe de tennis, est juive, et son père est un chrétien orthodoxe russe de l’Est. Le tennisman joue pour le Canada et ne s’identifie pas comme juif.

Diego Schwartzman est né dans une famille juive à Buenos Aires et a écrit sur l’histoire de la Shoah de sa famille.

S’il bat Djokovic, « deux rêves », comme il les appelle, deviendront réalité : gagner un prestigieux tournoi du Masters 1000 et entrer dans le top 10 du classement mondial pour la première fois de sa carrière. Il est actuellement 15e au classement ATP.

Pourtant, rien qu’en participant à la finale, il est déjà entré dans l’histoire : il est le plus petit finaliste de tous les temps, avec son mètre soixante-dix.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...