Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Le tramway de Tel Aviv ouvre enfin ses portes avec quelques années de retard

Des gens afflux de tout le pays pour inaugurer les trains ; Koti Elazar, 70 ans, est reconnu comme le premier passager. "Ce train fera avancer Bat Yam", a promis le maire

Essai du tramway, à Tel Aviv, le 16 août 2023. Illustration (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Essai du tramway, à Tel Aviv, le 16 août 2023. Illustration (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le tramway de Tel Aviv a enfin commencé à circuler dans la ville blanche vendredi, avec des dizaines de passagers partant simultanément de trois stations pour marquer le lancement tant attendu d’un système dont beaucoup espèrent qu’il révolutionnera la région, jusqu’à présent très encombrée.

Trois trains en provenance de la gare centrale de Petah Tikva, de Kiryat Arye et de Bat Yam-Komemiyut sont partis à 5h40, inaugurant officiellement la ligne rouge, qui transporte les passagers sur 24 kilomètres de Bat Yam à Petah Tikva, à travers 34 stations.

Des travaux sont en cours sur deux lignes supplémentaires qui tripleront la zone desservie par le métro ; ces lignes devraient normalement être achevées en 2026 et 2028. L’ensemble du projet comprendra au final 139 stations dans 14 villes et sera complété par un métro régional de trois lignes.

Lors d’une courte cérémonie à Bat Yam vendredi matin, Koti Elazar, 70 ans, résident de Tel Aviv, a reçu un certificat en tant que premier passager de la ligne rouge.

« Je suis venu spécialement de Tel Baruch Nord pour inaugurer la ligne. J’ai tout planifié une semaine à l’avance », a déclaré Elazar au site d’information Ynet, en référence au quartier luxueux situé au nord de Tel Aviv.

Les trajets seront gratuits ce vendredi, mais le métro de Tel Aviv sera payant dès samedi soir.

Les trajets à l’intérieur de Tel Aviv coûteront 5,50 shekels, soit environ 1,20 euro, et les trajets plus longs vers d’autres villes du Gush Dan coûteront un peu moins de 3 euros.

« Nous sommes heureux et excités. Nous attendions cela depuis longtemps », a déclaré le maire de Bat Yam, Tzvika Brot, tout en soulignant le désordre qui a régné durant les années de construction qui ont permis la mise en place de la ligne. « Les habitants ont subi le poids de la construction de la voie ferrée pendant des années, mais le résultat est incroyable. »

« Ce train fera avancer Bat Yam », a-t-il ajouté.

L’agence gouvernementale des transports en commun – NTA a supervisé les travaux de la ligne, qui est en construction depuis 2015 et qui a coûté un peu plus de 18 milliards de shekels. Les décideurs politiques espèrent qu’elle contribuera à fluidifier le trafic dans la région surpeuplée de Tel Aviv, où les infrastructures ont eu du mal à suivre le rythme de la croissance.

Mika, 12 ans, a déclaré au site d’information Ynet qu’elle avait convaincu son père, Shaï, de se lever tôt et de prendre le premier train avec elle.

« Je le lui ai dit il y a déjà une semaine. Il se réveille de toute façon à 5h du matin, alors il m’a conduite ici. Et je m’éclate », a-t-elle déclaré. « C’est vraiment un moment historique. Nous méritons ce métro après la longue période [de désordre] que Tel Aviv a subie », a ajouté Shaï.

L’inauguration du tramway n’a pas seulement attiré les habitants du centre d’Israël, mais aussi des personnes venues de tout le pays et du monde entier, désireuses d’essayer le tout nouveau système.

Nikita, une adolescente de 15 ans originaire de la ville côtière d’Ashkelon, au sud du pays, a déclaré au site d’information Walla : « Cela fait des années que j’attends cela. J’aimerais qu’ils en construisent aussi un dans notre ville. »

« Je voulais faire partie de l’histoire, nous croyons vraiment aux transports publics », a déclaré Itaï Shifrin, venu de Modiin avec ses trois enfants, Yarden, Maya et Arbel.

« Je suis originaire de Bat Yam et j’entends parler de ce projet depuis des décennies », a-t-il ajouté. « Je préfère voyager en train plutôt qu’en voiture. Surtout quand il n’y a pas trop de monde. »

Shawn Michael, étudiant en architecture à Londres, a déclaré au site d’information Ynet qu’il suivait le projet depuis des années.

« Surtout en raison du dérèglement climatique, des projets comme celui-ci sont importants, et il est important d’en tirer des leçons », a-t-il déclaré.

Jeudi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a cérémonieusement lancé le premier tronçon du projet jeudi, accompagné par les huées de manifestants anti-refonte judiciaire à proximité et au milieu d’importants blocages de la circulation à travers Tel Aviv et les villes environnantes.

Le Premier ministre a coupé le cordon lors de la cérémonie d’ouverture à l’un des terminus de la ligne rouge à Petah Tikva, en déclarant : « Cette ligne servira à tout le monde, à ceux qui nous soutiennent comme à ceux qui s’opposent à nous. C’est un jour de fête pour Israël. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.