Rechercher

Les banques gazaouïes distribuent une nouvelle aide du Qatar

Les billets de 100 dollars seront distribués à chacune des 75 000 familles dans le besoin ; le diplomate qatari rencontre les dirigeants du Jihad Islamique et du Hamas

Des employés aident les Palestiniens à recevoir l'aide financière apportée par le Qatar aux familles défavorisées au bureau central de poste de Gaza City, le 26 janvier 2019 (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Des employés aident les Palestiniens à recevoir l'aide financière apportée par le Qatar aux familles défavorisées au bureau central de poste de Gaza City, le 26 janvier 2019 (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Dimanche matin, les banques postales de la bande de Gaza ont commencé à distribuer le dernier versement en date d’aides financières qataries aux familles palestiniennes dans le besoin, d’après la Commission de reconstruction de Gaza de Doha.

L’année dernière, les banques ont distribué à plusieurs reprises des allocations qataries de 100 dollars aux dizaines de milliers de familles pauvres de l’enclave côtière.

Doha a accepté de leur venir en aide dans le cadre d’un récent accord de cessez-le-feu officieux entre Israël et les organisations terroristes de la bande.

Sur les photos publiées sur le compte Twitter de la Commission de reconstruction de Gaza, on peut ainsi voir des Palestiniens faire la queue dans les banques pour recevoir leurs aides.

D’après les informations publiées sur le site de la commission dimanche, 75 000 familles dans le besoin recevront les aides sous forme d’un billet de 100 dollars au cours des prochains jours.

Ces derniers mois, la Commission de reconstruction a annoncé différents chiffres de familles bénéficiaires. En mai, par exemple, elle avait indiqué qu’elle verserait des aides à 109 000 familles gazaouïes ; en juin, elles étaient 60 000 concernées.

Un de ses porte-paroles n’a pas répondu à nos demandes de commentaires concernant ces chiffres fluctuants de mois en mois.

Le ministre de la Communication de la bande, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas, a fait savoir samedi que les banques postales locales distribueraient les subventions qataries de dimanche à mercredi entre 8 heures et 14 heures 30.

Le ministère a également publié un lien vers son site où les familles palestiniennes peuvent vérifier si elles sont concernées par ces versements.

Cette nouvelle distribution survient peu après l’arrivée du responsable de la Commission de reconstruction, Mohammed al-Emadi, dans la bande de Gaza vendredi.

Lors de sa visite, il a rencontré les dirigeants du Hamas et du Jihad islamique, un autre groupe terroriste palestinien. Il est reparti dimanche par le point de passage d’Erez, le seul passage pédestre reliant Israël à la bande.

À la fin de son déplacement en mai, Emadi avait indiqué aux journalistes de l’enclave que Doha continuerait à « soutenir financièrement les familles pauvres et modestes pendant une période de six mois », relevant que ces aides seraient issues des 180 millions de dollars promis par l’État du Golfe à Gaza la semaine précédente.

Le Qatar avait annoncé le 6 mai qu’il verserait 480 millions de dollars à la Cisjordanie et à Gaza « pour aider le peuple palestinien frère à répondre à ses besoins vitaux ». Des responsables de l’Autorité palestinienne ont ultérieurement déclaré que Doha donnerait 300 millions sous forme de prêt à Ramallah et 180 millions à Gaza.

Cinquante-trois pourcent des Palestiniens de Gaza vivent dans la pauvreté, selon un rapport des Nations unies ; 80 % d’entre eux dépendent de l’aide internationale selon l’UNRWA, l’agence onusienne controversée chargée de l’aide dans les secteurs de la santé, l’éducation et autres pour les réfugiés palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...