Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Les Etats-Unis annoncent la mort d’un Philippin dans une attaque en mer des Houthis

L'homme était à bord du M/V Tutor, un cargo abandonné mercredi par son équipage en raison d'une importante voie d'eau causée par un missile, d'après la marine de guerre britannique

Illustration - Des Yéménites brandissent des fusils et agitent des drapeaux palestiniens lors d'une marche dans la capitale Sanaa dirigée par les Houthis, le 31 mai 2024. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)
Illustration - Des Yéménites brandissent des fusils et agitent des drapeaux palestiniens lors d'une marche dans la capitale Sanaa dirigée par les Houthis, le 31 mai 2024. (Crédit : Mohammed Huwais/AFP)

De nouvelles attaques des Houthis ont tué un membre d’équipage philippin et blessé grièvement un marin sri-lankais, ont annoncé lundi les Etats-Unis, qui dirigent une coalition en mer Rouge et dans le golfe d’Aden contre ces rebelles du Yémen.

Contrôlant une partie de ce pays en guerre, les Houthis mènent depuis plusieurs mois des attaques sur ces voies maritimes cruciales pour le commerce mondial, disant agir en soutien aux Palestiniens de Gaza.

« Les Houthis ont tué un membre d’équipage philippin innocent et blessé grièvement un marin sri-lankais qui n’étaient coupables d’aucun crime », a déclaré à la presse John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

Selon lui, le ressortissant philippin était à bord du M/V Tutor, un cargo abandonné mercredi par son équipage en raison d’une importante voie d’eau causée par un missile, d’après la marine de guerre britannique. Le navire est actuellement à la dérive en mer Rouge.

Le marin sri-lankais était quant à lui membre de l’équipage du M/V Verbena, un cargo abandonné samedi dans le golfe d’Aden après avoir été touché lui aussi par des missiles tirés par les Houthis et ayant causé un incendie, selon l’armée américaine.

Ces deux navires n’avaient « absolument rien à voir avec le conflit à Gaza », a insisté John Kirby. « Ils ne livraient pas d’armes à Israël », a-t-il assuré.

Le porte-parole du Conseil national de sécurité des États-Unis, John Kirby, s’exprimant lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington, le 28 novembre 2022. (Crédit : Patrick Semansky/AP Photo)

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 251 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

La guerre a provoqué un désastre humanitaire à Gaza, dénoncé par les ONG et les agences onusiennes.

Mais les Houthis « se moquent complètement des Palestiniens de Gaza (…) C’est du terrorisme », a fustigé le responsable américain.

Soutenus par l’Iran, les Houthis disent s’en prendre aux navires ayant un lien avec Israël, dont le premier soutien politique et diplomatique sont les Etats-Unis.

Le département d’Etat américain a par ailleurs annoncé de nouvelles sanctions visant des « acteurs clés, dont certains sont basés en Chine, qui ont permis aux forces houthies de générer des revenus et d’acquérir toute une série de matériel nécessaire à la fabrication d’armes de pointe ».

Depuis leur prise de la capitale Sanaa en 2014, les Houthis ont pris le pouvoir dans une bonne partie du Yémen face aux forces loyales au gouvernement de ce pays, lui-même confronté à une catastrophe humanitaire en raison du conflit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.