Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Les forces de sécurité déjouent deux attaques au couteau en Cisjordanie et à Jérusalem

Les terroristes ont été neutralisés dans le cadre de ces incidents survenus à moins d'une heure d'intervalle ; un homme a été légèrement blessé lors d'échanges de coups de feu pendant l'un de ces attentats

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces de sécurité sur la scène d'une tentative d'attaque au couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 11 février 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)
Les forces de sécurité sur la scène d'une tentative d'attaque au couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 11 février 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

Un Palestinien qui avait tenté d’attaquer dimanche des soldats israéliens à l’aide d’un couteau à proximité de Husan, un village de Cisjordanie, a été abattu par les troupes, a annoncé le ministère de la Santé palestinien dans la soirée de dimanche.

Cet incident est survenu moins d’une heure après un attentat au couteau qui a eu lieu dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Selon l’AP, les autorités israéliennes ont pris contact lors de l’incident survenu à Husan et elles ont indiqué que le terroriste s’appelait Rami Rashid Al-Batha. Il était âgé de 35 ans.

Le corps sans vie du suspect serait entre les mains des autorités israéliennes.

Tsahal a expliqué que les soldats patrouillaient sur une autoroute située dans le village quand l’attaquant palestinien a tenté de les attaquer à l’aide d’un couteau. Aucun soldat n’a été blessé lors de cet incident.

Dans la journée, à Jérusalem, les services de secours du Magen David Adom ont aussi pris en charge un homme légèrement blessé au cours d’une attaque au couteau manquée qui a pris pour cible des policiers, dans la Vieille Ville. L’individu a été légèrement touché à la jambe par un éclat de shrapnel lors des échanges de coups de feu qui ont émaillé l’incident.

Le suspect a été « neutralisé », a indiqué la police.

Le couteau utilisé par un terroriste lors d’une attaque aux abords de la Vieille Ville de Jérusalem, le 11 février 2024. (Crédit : Police israélienne)

Depuis que la guerre a éclaté à Gaza dans le sillage de l’assaut meurtrier commis par le groupe terroriste, le 7 octobre, les soldats israéliens ont arrêté plus de 3 060 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 350 qui étaient affiliés au Hamas.

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, plus de 300 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués dans l’intervalle.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.