Rechercher

Les Hébreux noirs se rassemblent en soutien à Kyrie Irving, de retour au stade

La star de la NBA a dénoncé une fois encore l'antisémitisme avant le match, mais le groupe, galvanisé par sa promotion d'un film complotiste, a distribué des flyers anti-juifs

Les membres du groupe de haine Israel United in Christ rassemblés aux abords du Barclays Center, le 20 novembre 2022. (Capture d'écran/Twitter)
Les membres du groupe de haine Israel United in Christ rassemblés aux abords du Barclays Center, le 20 novembre 2022. (Capture d'écran/Twitter)

JTA — Kyrie Irving a fait son retour sur les stades dimanche, à l’issue d’une suspension de sept matchs. Il a une nouvelle fois présenté ses excuses pour avoir promu un film antisémite sur Twitter.

« Je veux juste présenter mes excuses les plus profondes à tous ceux qui ont été touchés et blessés au cours des dernières semaines – et plus particulièrement à mes proches juifs, à mes amis juifs, à mes amis de toutes les races et de toutes les cultures », a dit Irving avant la rencontre organisée dimanche entre son club des Brooklyn Nets et les Memphis Grizzlies. « J’ai l’impression que nous avons tous été blessés par ce qui s’est passé et, pour ma part, je ne soutiens en rien les discours de haine, l’antisémitisme ou tout ce qui pourrait être ‘anti-‘ et qui va contre la race humaine ».

Irving a aussi paru revenir sur la manière dont il a géré la saga dont il a été au cœur pendant un mois, avec notamment son refus répété de présenter des excuses pour son tweet et son insistance sur le fait qu’il ne « pouvait pas être » antisémite.

« Je pense que nous devons tous avoir une opportunité de nous défendre quand on nous accuse de quelque chose et j’ai le sentiment qu’il est nécessaire pour moi de me tenir ici, devant vous, en assumant la responsabilité de mes actions, parce que j’aurais pu réagir autrement et avec le recul, je me dis que j’aurais pu avoir bien plus tôt l’occasion d’exprimer mes regrets les plus profonds à ceux qui s’étaient sentis menacés ou blessés par ce que j’avais posté, parce que ce n’était pas mon intention du tout », a-t-il ajouté.

Irving avait présenté ses excuses pour la première fois le 3 novembre, quelques heures après l’annonce de sa suspension. « A toutes les familles et à toutes les communautés juives qui ont été blessées ou touchées par mon post, je suis profondément désolé de vous avoir fait du mal et je vous présente mes excuses », avait écrit Irving dans une publication parue sur Instagram.

Les critiques de la décision prise par Kyrie de mettre sur son compte Twitter un lien qui renvoyait au film « Hebrews to Negroes: Wake Up Black America, » ont noté, de leur côté, que les ventes s’étaient envolées et que c’était aussi le cas des ventes d’un livre lié au film, qui reprend l’idée d’une forte implication des Juifs dans le commerce des esclaves, qui nie la Shoah et qui affirme que les Afro-américains sont les vrais Juifs.

Les membres d’un groupe adhérant à ces théories du complot se sont rassemblés sur la Grand Army Plaza, à moins d’un kilomètre du stade des Nets, dimanche, scandant le slogan « Il est temps de se réveiller. J’ai une bonne nouvelle pour vous, nous sommes les vrais juifs ». Parmi les manifestants, des dizaines de personnes appartenant au groupe new-yorkais Israel United in Christ, lié au mouvement des Hébreux noirs. Ce mouvement – qui ne doit pas être confondu avec l’organisation International Israelite Board of Rabbis, qui épouse les croyances juives traditionnelles – est considéré comme un groupe de haine par le Southern Poverty Law Center.

Le groupe s’est ensuite réuni directement aux abords du Barclays Center, distribuant des flyers antisémites intitulés « la Vérité sur l’antisémitisme » et « la Vérité sur l’esclavage ».

Interrogé sur la manifestation à l’issue du match, Irving a d’abord dit qu’il n’en avait pas eu connaissance. Lorsque les journalistes lui ont donné plus d’informations, Irving a refusé de réagir.

« Je pense que nous aurons une conversation là-dessus une autre fois. Je suis ici pour me concentrer sur le match », a-t-il déclaré.

La star des Boston Celtics, Jaylen Brown qui, aux côtés d’Irving, est l’un des vice-présidents de l’Association des joueurs de la NBA, a partagé sur Twitter une vidéo montrant le groupe avec la légende « Énergie ».

Il a ensuite établi qu’il « ne savait pas quel groupe spécifique » apparaissait dans la vidéo et qu’il « se réjouissait de l’unification de notre peuple dans son accueil réservé à Kyrie pour son retour dans le stade ».

Irving a marqué 14 points pendant la rencontre de dimanche, déclarant à l’issue du match que « j’ai été content de faire mon retour ». « Nous pouvons maintenant avancer dans la saison », a-t-il ajouté. Lorsqu’il lui a été demandé s’il prévoyait de porter plainte contre sa suspension, le joueur n’a pas répondu directement.

Kyrie Irving, des Brooklyn Nets, à droite, tente d’atteindre le ballon pendant la deuxième-mi temps d’un match de basket contre les Memphis Grizzlies à New York, le 20 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Eduardo Munoz Alvarez)

« J’ai quelques fortes personnalités, hommes et femmes, autour de moi qui vont faire tout ce qui est possible pour faire en sorte que je sois protégé, que ma famille sois protégée et que nous nous protégeons aussi les uns les autres, alors je suis sûr qu’il y aura des suites à donner à ça à l’avenir », a commenté Irving. « Il n’y a pas de calendrier défini sur cette question pour le moment ».

Irving avait été suspendu pour au moins cinq matchs le 3 novembre, quelques jours après son partage du film antisémite sur Twitter, à l’issue des pressions considérables qui avaient été exercées par les groupes juifs et d’autres groupes sportifs. Nike avait aussi rompu tout lien avec Irving.

The Nets avait établi une série « d’initiatives correctives » que la star de la NBA devait entreprendre pour réintégrer son équipe. Parmi elles, des rencontres avec des leaders juifs, et notamment avec des responsables de l’ADL (Anti-Defamation League) qui ont conseillé les Nets pendant toute la controverse.

Selon NBC News, les Nets ont salué les actions entreprises par Irving depuis sa suspension. « Kyrie a pris ses responsabilités et il a eu des discussions avec plusieurs membres de la communauté juive », a fait savoir l’équipe dans un communiqué. « Nous sommes heureux qu’il aborde les choses d’une manière si constructive ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...