Des Israéliens détenus durant des heures à l’aéroport d’Ukraine, seront expulsés
Rechercher

Des Israéliens détenus durant des heures à l’aéroport d’Ukraine, seront expulsés

Les sept Israéliens devraient être expulsés vers Israël dès que possible. Les raisons de leur interpellation sont pour l'instant inconnues, mais un contentieux politique est évoqué

Les Israéliens détenus à l'aéroport international Boryspil de Kiev en Ukraine dans une vidéo diffusée par la Douzième chaîne, le 15 février 2019 (Capture d'écran : Douzième chaîne)
Les Israéliens détenus à l'aéroport international Boryspil de Kiev en Ukraine dans une vidéo diffusée par la Douzième chaîne, le 15 février 2019 (Capture d'écran : Douzième chaîne)

Sept Israéliens ont été détenus pendant plus de quatre heures à l’aéroport international d’Ukraine, a rapporté la Douzième chaîne de télévision. Ils sont en train d’être expulsés vers Israël au milieu d’un conflit entre Jérusalem et Kiev.

Les Israéliens, dont le journaliste Shai Golden et la chanteuse Elkana Marciano, attendent un vol de retour vers Israël, qu’ils ne pourront emprunter que s’il reste des sièges libres.

Avichai Shahaf, l’un des détenus, aurait déclaré que les responsables ukrainiens ont expressément admis que la détention était politique.

« Les Ukrainiens nous ont dit qu’Israël renvoyait leurs ressortissants, alors ils ont décidé de nous renvoyer », a-t-il déclaré, ajoutant que la question était traitée par l’ambassade israélienne et le ministre des Affaires étrangères.

Shira Ronen, la femme d’un des détenus, aurait indiqué que les hommes étaient venus pour une visite rapide à la ville d’Ouman, un lieu de pèlerinage pour de nombreux juifs hassidiques où un rabbin important est enterré.

« Ils attendent à l’aéroport et ne peuvent rien faire. Ils ont placé un policier auprès d’eux et ils n’ont le droit d’aller nulle part. J’ai compris qu’ils ont essayé de savoir ce qui s’était passé et n’ont reçu aucune réponse », a-t-elle expliqué.

Des incidents similaires se sont produits à plusieurs reprises en Ukraine au cours de l’année dernière. Au cours des dernières semaines, les autorités de la Russie voisine ont également interpellé plusieurs groupes d’Israéliens sans donner de raison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...