Les Juifs de Berlin organisent un « port de Kippa » en réponse à une agression
Rechercher

Les Juifs de Berlin organisent un « port de Kippa » en réponse à une agression

Plusieurs groupes ont appelé les citoyens à assister au rassemblement organisé mercredi suite à une "attaque à la ceinture" contre un non-Juif qui portait une kippa

Un arabophone se prépare à frapper un homme non-Juif portant une kippa lors d'une attaque antisémite à Berlin dans une vidéo diffusée le 18 avril 2018 (Capture d'écran: Twitter)
Un arabophone se prépare à frapper un homme non-Juif portant une kippa lors d'une attaque antisémite à Berlin dans une vidéo diffusée le 18 avril 2018 (Capture d'écran: Twitter)

BERLIN, Allemagne (JTA) — La communauté juive de Berlin organise une manifestation contre l’antisémitisme en réponse à une attaque contre un Israélien qui portait la kippa juive et a vivement recommandé aux participants de porter une kippa.

Une large coalition de cercles interconfessionnels, politiques, universitaires et pro-israéliens ont appuyé la manifestation intitulée « Berlin porte la Kippa » et organisée mercredi soir devant le centre communautaire juif de la capitale allemande.

Le même jour, une manifestation similaire aura lieu à Erfurt, la capitale de l’ancien état est-allemand de Thuringe, organisé par une organisation culturelle privée, appelée l’ACHAVA Festspiele Thüringen. Cet événement aura lieu dans la matinée et se terminera à la Nouvelle synagogue, au centre de la ville historique.

« Si vous ne pouvez pas vous trouver à Erfurt, alors portez une kippa où que vous soyez à ce moment-là », a dit l’annonce.

La semaine dernière, un jeune Syrien avait agressé sa victime qui portait la kippa, le frappant avec sa ceinture, et répétant le mot arabe pour Juif, « Yahudi », en public, dans le quartier à la mode de Prenzlauer Berg.

La victime, Adam Armush, 21 ans, avait filmé une partie de l’incident et a diffusé la séquence en ligne. Il a déclaré plus tard aux médias allemands qu’il était un non-juif israélien originaire de Haïfa et qu’il avait porté la kippa pour prouver à un autre ami que Berlin n’était pas une ville aussi antisémite que les rumeurs ne l’affirmaient.

Sa vidéo a été largement partagée par le Forum juif pour la démocratie et l’antisémitisme basé à Berlin et elle est devenue virale.

Pour sa part, le citoyen syrien d’origine palestinienne âgé de 19 ans et surnommé « l’attaquant à la ceinture » dans les tabloïds s’est rendu au commissariat de la police criminelle d’Etat jeudi, accompagné de son avocat. Il a été identifié sous le nom de « Knaan S. » dans les journaux d’information.

L’incident a attisé des discussions enflammées sur les réseaux sociaux.

A Berlin, environ 40 individus se sont réunis dimanche pour un « flashmob kippa » qui a commencé à Alexanderplatz et s’est terminé à la porte de Brandenburg.

« Aujourd’hui, nous étions 40 et nous serons cent la prochaine fois », a commenté l’un des organisateurs dans un post paru sur Facebook.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...