Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Les mesures prises après les attentats à Jérusalem et la joie de Palestiniens

Netanyahu a juré de "faire payer le prix" aux terroristes à leurs soutiens ; Ben Gvir présentera un projet de loi sur la peine de mort

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au siège de la police à Jérusalem, le 27 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au siège de la police à Jérusalem, le 27 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que le cabinet de sécurité avait pris la décision de mettre en œuvre « une série de mesures » pour « combattre le terrorisme et faire payer le prix aux terroristes et à leurs soutiens », pendant une rencontre qui a eu lieu samedi dans la soirée, dans le sillage de l’attentat le plus meurtrier commis contre les Israéliens depuis plus d’une décennie.

Le cabinet de haut-rang s’est rassemblé après qu’un terroriste a tué sept personnes aux abords d’une synagogue du quartier Neve Yaakov à Jérusalem, vendredi soir. L’attaque a aussi fait trois blessés. Samedi matin, un adolescent de treize ans a ouvert le feu sur deux personnes à proximité de la Vieille Ville de Jérusalem.

Netanyahu a indiqué qu’en réponse aux attaques et aux nombreuses célébrations qui ont eu lieu dans les villes palestiniennes en conséquence, les responsables avaient décidé de renforcer les implantations dans les prochaines semaines, sans donner de détail supplémentaire.

Le cabinet de sécurité a aussi décidé de sceller immédiatement l’habitation du terroriste qui a commis l’attaque de vendredi, Alqam Khayri, avant que le logement – qui se trouve dans le quartier A-Tur de Jérusalem-Est – ne soit détruit.

Des Palestiniens brandissent des photos de Fadi Ayesh dans la bande de Gaza célèbrent une attaque terroriste meurtrière à Jérusalem, le 27 janvier 2023. (Crédit : réseaux sociaux)

Quelques heures plus tard, la police a fait savoir que la maison avait été mise sous scellé. Les forces de sécurité avaient déjà fait quitter le bâtiment à ses habitants après l’attentat.

Les ministres ont aussi choisi de mettre un terme à l’assurance-santé et aux autres allocations versées aux familles de terroristes qui soutiennent leurs actions.

Dimanche, une loi abrogeant la carte d’identité des familles de terroristes qui soutiennent les attaques sera débattue lors de la rencontre de tout le cabinet.

Cela viserait en premier lieu aux Arabes israéliens et aux Palestiniens ayant le statut de résidents de Jérusalem-Est, conférant à ces derniers un certain nombre de droits et d’obligations identiques à ceux des Israéliens.

Les funérailles d’Eli Mizrahi et de son épouse Natali, victimes d’un attentat terroriste à Jérusalem, au cimetière de Beit Shemesh aux premières heures de dimanche, le 29 janvier 2023. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Netanyahu a aussi expliqué que des permis de port d’arme seront octroyés « à des milliers de civils » en accélérant et en élargissant la procédure d’autorisation.

Des soldats et des policiers supplémentaires seront déployés et les forces de sécurité se livreront à une série d’opérations pour collecter des renseignements, saisir les armes illégales et procéder à des arrestations, a dit Netanyahu.

Le ministre de la Sécurité nationale d’extrême-droite, Itamar Ben Gvir, membre du cabinet de sécurité, a déclaré après la rencontre qu’il allait rapidement déposer un projet de loi autorisant la peine de mort contre les terroristes.

« J’espère qu’il sera adopté avec une large majorité », a-t-il commenté.

Dans son discours prononcé à l’ouverture de la session du cabinet de sécurité, Netanyahu a promis d’apporter une réponse décisive aux attentats.

« Notre réponse sera forte, elle sera rapide et précise », a-t-il dit. « Ceux qui tentent de nous nuire – nous leur porterons atteinte ainsi qu’à tous ceux qui les aident ».

« Nous ne cherchons pas l’escalade mais nous sommes prêts à faire face à tous les scénarios », a ajouté Netanyahu.

La police sur les lieux d’un attentat terroriste à Jérusalem, le 28 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Il a vivement recommandé aux Israéliens d’obéir à la loi suite à ces attentats. La police a fait savoir qu’elle s’inquiétait de potentielles attaques de type « prix à payer » en représailles contre les Palestiniens.

« Je le dis encore aux citoyens d’Israël : Ne vous substituez pas à la loi. Nous n’en sommes plus à l’époque de la résistance clandestine juive. Nous avons un pays souverain, avec une armée excellente, un gouvernement, des forces de sécurité », a noté Netanyahu. Laissons-les faire leur travail ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.