Les Palestiniens menacent d’empêcher les exportations israéliennes vers la Cisjordanie
Rechercher

Les Palestiniens menacent d’empêcher les exportations israéliennes vers la Cisjordanie

Pour Rami Hamdallah, il s'agit d' "une décision politique arbitraire qui viole tous les accords commerciaux"

Rami Hamdallah, Premier ministre de l'Autorité palestinienne. (Crédit : capture d'écran Youtube)
Rami Hamdallah, Premier ministre de l'Autorité palestinienne. (Crédit : capture d'écran Youtube)

Le gouvernement palestinien a menacé dimanche d’empêcher les entreprises israéliennes d’exporter leurs produits en Cisjordanie, si l’Etat hébreu continuait à interdire à des sociétés palestiniennes d’exporter en Israël.

Les produits israéliens –contre lesquels les appels au boycott se sont multipliés dans plusieurs pays– représentent plus de deux tiers des importations palestiniennes et se chiffrent à près de 6,5 milliards de dollars (5,7 milliards d’euros) par an en dans les Territoires palestiniens.

« Les produits de cinq importantes entreprises palestiniennes ont été récemment interdits d’entrer à Jérusalem pour laisser le monopole aux produits israéliens », a accusé dimanche le Premier ministre Rami Hamdallah lors d’un forum sur la production alimentaire palestinienne près de Ramallah.

Pour lui, l’interdiction faite à ces cinq entreprises spécialisées dans les produits laitiers et les conserves constitue « une décision politique arbitraire qui viole tous les accords commerciaux », face à laquelle « la communauté internationale doit intervenir pour forcer Israël à respecter ces accords ».

Faute de quoi, « nous appliquerons la réciprocité et empêcherons les mêmes produits (de fabrication israélienne) d’entrer sur notre marché », a-t-il prévenu.

Plus de 90 % des exportations palestiniennes se font à destination d’Israël, en raison notamment des coûts élevés du transport des marchandises –obligées de transiter par l’Etat hébreu qui contrôle toutes les frontières de la Cisjordanie– vers l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...