Les prix des logements en hausse de 5,6 % au cours des 12 derniers mois
Rechercher

Les prix des logements en hausse de 5,6 % au cours des 12 derniers mois

La hausse des prix a été la plus forte à Jérusalem, suivie par Tel Aviv et Haïfa, selon les chiffres du Bureau central des statistiques ; le coût de la vie est aussi en hausse

Le chantier de construction d'un nouveau gratte-ciel, à Jérusalem, le 26 avril 2021. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Le chantier de construction d'un nouveau gratte-ciel, à Jérusalem, le 26 avril 2021. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les prix des logements en Israël ont augmenté de 5,6 % au cours de l’année écoulée, selon un nouveau rapport sur l’indice des prix publié mardi par le Bureau central des statistiques.

Le rapport, publié chaque mois, a révélé que le prix des appartements avait augmenté de 1 % dans l’ensemble entre février et avril de cette année – avec la plus forte hausse constatée à Jérusalem. Les prix des appartements à Jérusalem au cours de la période ont augmenté de 1,6 %, contre 1,4 % à Tel Aviv, 1,2 % à Haïfa et dans le nord, et 0,9 % dans le centre du pays. Les prix ont baissé de 0,6 % dans le sud.

Globalement, en mai, le coût de la vie en Israël a augmenté de 0,4 %, selon le rapport. Les plus fortes augmentations des tarifs ont été observées pour les fruits frais (13,7 %), les vêtements (2,4 %) et la culture et les divertissements (1,9 %).

Les prix des logements en Israël augmentent sans cesse depuis ces dernières années, et la hausse du coût de la vie dans le pays a conduit à l’organisation de manifestations au cours des dix dernières années.

Photo d’illustration : Un chantier de construction à Tel Aviv, le 6 novembre 2019. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Les ventes de logements ont chuté à leur plus bas niveau en près de deux décennies pendant la pandémie de COVID l’année dernière. 16 800 appartements ont été achetés au cours du deuxième trimestre 2020, soit une baisse de 27 % par rapport au même trimestre en 2019.

Les achats ont néanmoins connu un rebond au cours de l’été, et les Israéliens ont contracté un nombre record de prêts hypothécaires en 2020 malgré la crise économique causée par la pandémie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...