Les sénateurs Sanders et Warren s’opposent à l’idée d’annexion de la Cisjordanie
Rechercher

Les sénateurs Sanders et Warren s’opposent à l’idée d’annexion de la Cisjordanie

Un groupe de démocrates présentera une résolution mettant en garde Netanyahu, qui s'est récemment dit favorable à l'extension de la souveraineté d'Israël à toutes les implantations

La sénatrice Elizabeth Warren, Démocrate du Massachusetts, aux abords de son domicile à Cambridge, dans le Massachusetts, le 31 décembre 2018 (Crédit : AP Photo/Bill Sikes)
La sénatrice Elizabeth Warren, Démocrate du Massachusetts, aux abords de son domicile à Cambridge, dans le Massachusetts, le 31 décembre 2018 (Crédit : AP Photo/Bill Sikes)

WASHINGTON — Cinq sénateurs démocrates, dont le vice-président du groupe à la Chambre des représentants et deux candidats sérieux à l’investiture présidentielle, ont introduit jeudi une résolution s’opposant à tout projet d’annexion israélien de la Cisjordanie, un coup de semonce visiblement adressé au Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui s’est récemment dit favorable à l’extension de la souveraineté israélienne à toutes les implantations.

« Une annexion unilatérale de portions de la Cisjordanie mettrait à mal l’idée d’une solution à deux Etats, nuirait aux relations d’Israël avec ses voisins arabes, menacerait l’identité juive et démocratique d’Israël et sa sécurité », peut-on lire dans cette résolution non contraignante.

Elle ajoute : « la politique des États-Unis devrait consister à garantir les conditions permettant de conduire à une solution à deux Etats négociée ».

La résolution a été présentée par les sénateurs démocrates Jeff Merkley (Washington), Dick Durbin (Illinois), Elizabeth Warren (Massachusetts), Tammy Duckworth (Illinois) et Dianne Feinstein (Californie), ainsi que par le vice-président de la minorité, Bernie Sanders (Indépendant, du Vermont).

Le sénateur du Vermont Bernie Sanders participe à un événement organisé par Fox News, le lundi 15 avril 2019 à Bethléem en Pennsylvanie . (AP/Matt Rourke)

Bernie Sanders et Elizabeth Warren font partie des candidats démocrates à l’investiture présidentielle ayant dénoncé les vœux de Benjamin Netanyahu, formulés avant les élections du 9 avril, d’annexer toutes les implantations juives de Cisjordanie.

L’organisation de gauche sur le Moyen-Orient J Street a applaudi la résolution.

« Cette résolution constitue un avertissement important adressé à l’administration Trump contre toute tentative visant à encourager l’annexion ou à nuire aux perspectives d’une solution à deux Etats », a indiqué le président de l’organisation, Jeremy Ben-Ami, dans un communiqué.

Benjamin Netanyahu et Donald Trump sont revenus sur leur soutien à une telle solution. Le genre du président américain, Jared Kushner, doit révéler le volet économique du plan de paix sur lequel il travaille depuis deux ans.

Les sénateurs Feinstein et Sanders sont tous les deux juifs, et leurs collègues Durbin et Duckworth entretiennent depuis longtemps de bonnes relations avec la communauté pro-Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...