Les suprémacistes blancs ont fait au moins 73 morts depuis Charlottesville – ADL
Rechercher

Les suprémacistes blancs ont fait au moins 73 morts depuis Charlottesville – ADL

Un rapport met en évidence la montée du militantisme et des violences de groupes d'extrême droite après la manifestations de Charlottesville il y a deux ans

Un suprémaciste blanc quitte le parc d'Emancipation à Charlottesville en Virginie, le 12 août 2017. (AP Photo/Steve Helber)
Un suprémaciste blanc quitte le parc d'Emancipation à Charlottesville en Virginie, le 12 août 2017. (AP Photo/Steve Helber)

JTA — Des suprémacistes blancs ont commis au moins 73 meurtres depuis la marche d’extrême droite il y a deux ans à Charlottesville, en Virginie.

Ce chiffre est tiré d’un rapport publié mardi par l’Anti-Defamation League qui explique que 39 des meurtres étaient « clairement motivés par l’idéologie raciste et haineuse ».

La violence de la manifestation d’Unissez la Droite a conduit à une augmentation de l’activité des Suprémacistes blancs, selon le rapport, qui est intitulé « Il y a deux ans, ils ont défilé à Charlottesville. Où sont-ils maintenant? »

« La violence dans les rues de Charlottesville a ouvert deux voies majeures de l’activité de suprémacistes blancs, a déclaré l’ADL. La première est la dissémination rampante de la propagande désignée à promouvoir leurs points de vue et à attirer l’attention. L’autre voie, encore plus dérangeante est une série d’attaques violentes en deux années depuis Unissez le droite ».

Parmi ces tueries, il y avait celles du lycée de Parkland, de la synagogue de l’Arbre de vie à Pittsburgh, le Poway Chabad et celle de samedi à Walmart à El Paso, au Texas.

A lire : Deux pères du lycée de Parkland de part et d’autre du débat sur les armes à feu

Selon le rapport, les récentes attaques font partie d’une résurgence sur quatre ans de l’activité et l’activisme des suprémacistes blancs principalement du fait de la montée de « l’extrême droite ».

Photo d’un suprémaciste blanc lors d’une manifestation à proximité de la Maison Blanche pour l’anniversaire d’un an de la marche de Charlottesville « Unissez le droite », le 12 août 2018 à Washington.
(AP Photo/Alex Brandon)

La manifestation d’Unissez la droite en août 2017, qui a conduit à la mort d’un contre-manifestant, a attiré des extrémistes de droite d’au moins 39 Etats et a représenté approximativement 50 différents mouvements, groupes et entités d’extrême droite, selon le rapport. Le Centre sur l’Extrémisme a identifié 330 des environ 600 extrémistes blancs de l’événement. La plupart venait de l’est des Etats-Unis, mais d’autres venaient d’Alaska, de Californie, de Washington et des pays, y compris le Canada, la Suède et l’Afrique du Sud.

Plus d’une dizaine de participants d’Unissez la droite ont été condamnés pour des crimes liés à la violence commise pendant la manifestation, plus particulièrement James Alex Fields Jr de l’Ohio, qui a été condamné à deux peines de prison à vie plus 419 ans pour avoir délibérément lancé sa voiture contre une foule de manifestants, tuant Heather Heyer et blessant des dizaines d’autres personnes.

L’armée américaine a exclu plusieurs Marines en service qui ont été liés à la marche Unissez la droite pour avoir fait des commentaires racistes et antisémites en ligne et pour des liens à des groupes néo-nazis. D’autres participants ont perdu leur emploi à cause de la manifestation, y compris un manifestant qui travaillait dans l’industrie aérospatiale.

Des manifestants nationalistes blancs utilisent des boucliers pour garder l’entrée du parc Lee à Charlottesville en Virginie, le 12 août 2017 (AP Photo/Steve Helber, File)

D’autres sont embarqués des batailles judiciaires au niveau étatique et fédéral sur des accusations qu’ils ont fait la promotion de la violence.

Le rapport retrace aussi la trajectoire des deux dernières années pour les responsables de la manifestation, y compris plusieurs personnes qui dirigent maintenant leur propres groupes suprémacistes. Certains des responsables ont été visés par des poursuites judiciaires mais aussi des interdictions internes et externes de voyager.

La plupart des groupes et des individus suprémacistes blancs qui ont participé à la manifestation Unissez la droite restent actif aujourd’hui, selon le rapport, qui affirme qu’il n’y aurait pas le désir parmi les participants d’organiser un événement similaire.

La plupart des participants ont célébré Charlottesville, et au moins une personne qui s’est fait un tatouage pour commémorer la manifestation, alors que d’autres ont chercher à se distancer du mouvement pour réduire les risques d’une exposition individuelle, de critique publique, des répercussions légales et d’une couverture médiatique négative. La plupart des participants voient Charlottesville comme un point important et un événement unifiant pour le mouvement d’extrême droite.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...