Les terroristes de l’OLP ont castré un otage israélien pendant l’attaque de 1972
Rechercher

Les terroristes de l’OLP ont castré un otage israélien pendant l’attaque de 1972

Les détails de l'attaque contre l'équipe olympique d'Israël aux jeux olympiques de Munich en 1972 ont été révélés

Les onze victimes israéliennes du massacre de Munich, pendant les Jeux olympiques d'été 1972
Les onze victimes israéliennes du massacre de Munich, pendant les Jeux olympiques d'été 1972

Le New York Times a révélé aujourd’hui quelques-uns des détails macabres et tragiques de l’attaque de 1972 sur la délégation olympique israélienne menée par des terroristes de l’Organisation de libération de la Palestine.

Le traitement des otages a longtemps été un sujet de spéculation, mais un compte-rendu – inquiétant – de l’attaque commence à émerger.

Pour la première fois, Mme Romano, Mme Spitzer et les membres de famille d’autres victimes choisissent de parler ouvertement de documents précédemment inconnus du grand public, dans un effort pour que leurs proches obtiennent de la reconnaissance qu’ils pensent qu’elles méritent.

Parmi les détails les plus dérangeants étaient que les membres de l’équipe olympique israélien ont été battus et, dans au moins un cas, castrés.

« Ce qu’ils ont fait est qu’ils ont coupé ses parties génitales à travers ses sous-vêtements et ont abusé de lui », a déclaré Mme Romano au sujet de son mari, Yossef.

« Pouvez-vous imaginer les neuf autres assis autour ligotés ? », a-t-elle poursuivi, parlant en hébreu par le biais d’un traducteur. « Ils ont regardé cela ».

L’article a noté qu’il a fallu attendre cette année, l’année 2015, pour que le Comité international olympique consente à une commémoration officielle du massacre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...