Les tunnels du Hamas longent toute la bande de Gaza
Rechercher

Les tunnels du Hamas longent toute la bande de Gaza

D’après un membre adolescent du Hamas, le vaste réseau souterrain comprend des “salles de repos” pour les combattants d’élite

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un tunnel terroriste du Hamas découvert par l'armée israélienne sous la frontière entre Gaza et Israël, le 5 mai 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée isaélienne)
Un tunnel terroriste du Hamas découvert par l'armée israélienne sous la frontière entre Gaza et Israël, le 5 mai 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée isaélienne)

Les agents du Hamas peuvent se déplacer dans toute la bande de Gaza uniquement en sous-sol en utilisant le vaste réseau de tunnels du groupe terroriste, ont annoncé dimanche les forces de sécurité israélienne.

L’information sur le système de tunnel provient du témoignage d’un membre du Hamas de 17 ans qui a été arrêté en mai par les troupes israéliennes après être entré en Israël depuis la bande de Gaza, ont annoncé les services de sécurité du Shin Bet.

L’agent mineur « appartenait au bataillon Beit Lahiya » dans le nord de la bande de Gaza, et « la plupart de son activité était dans le domaine des tunnels », a annoncé dans un communiqué le Shin Bet.

Via son témoignage, Israël a appris que « le Hamas travaille à construire des tunnels qui sont reliés aux tunnels de combat dans toute la bande de Gaza », selon l’agence de sécurité.

« Le Hamas a creusé un vaste réseau de tunnels pour déplacer des combattants uniquement en souterrain dans toute la bande de Gaza. Ce réseau de tunnels comprend des salles de repos utilisées par les unités d’élite en temps d’urgence », a annoncé le service.

Des hommes armés du Hamas habillés comme des soldats israéliens ciblent les forces israéliennes après avoir émergé d'un tunnel près du kibboutz Nir Am, le 21 juillet 2014. (Crédit : capture d'écran armée israélienne)
Des hommes armés du Hamas habillés comme des soldats israéliens ciblent les forces israéliennes après avoir émergé d’un tunnel près du kibboutz Nir Am, le 21 juillet 2014. (Crédit : capture d’écran armée israélienne)

Le réseau de tunnels du groupe terroriste est devenu le centre d’attention des forces de sécurité israéliennes depuis la fin de la guerre à Gaza en 2014, connue en Israël sous le nom d’opération Bordure protectrice, quand le système souterrain avait été utilisé avec des effets dévastateurs pour attaquer des troupes israéliennes près de la frontière avec Gaza.

Depuis qu’il a pris son poste début 2015, le chef d’Etat-major israélien Gadi Eizenkot a déclaré à plusieurs reprises que la menace des tunnels était au sommet de sa liste de priorités.

Beaucoup d’officiels de la sécurité craignent qu’un tunnel d’attaque, ou « tunnel terroriste » comme ils sont surnommés en Israël, ne soit utilisé pour faire entrer une cellule terroriste du Hamas dans une communauté israélienne frontalière de la bande de Gaza, où elle pourrait tuer des civils ou les prendre en otages.

Le témoignage de l’agent de 17 ans a rapporté « des informations de haute valeur à propos des opérations du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, particulièrement sur ses tunnels d’attaque », a déclaré le Shin Bet.

Un autre agent adolescent du Hamas avait été arrêté en avril par Israël et avait également divulgué des « informations importantes » au sujet du réseau de tunnels du groupe terroriste, selon le Shin Bet.

En mai et en avril, l’armée israélienne avait découvert deux « tunnels terroristes » qui entraient en territoire israélien, les premiers de ce genre à être décelés depuis la fin de l’opération Bordure protectrice en août 2014.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...