Tsahal découvre un nouveau tunnel du Hamas entre Gaza et Israël
Rechercher

Tsahal découvre un nouveau tunnel du Hamas entre Gaza et Israël

Le passage est situé à proximité de celui découvert le mois dernier dans le sud de Gaza, confirme l’armée israélienne après une reprise des violences transfrontalières avec le Hamas

L’armée israélienne a annoncé jeudi avoir trouvé un second tunnel en deux mois, creusé au sud de Gaza vers le territoire israélien, alors que la violence au sud de la frontière connaît une envolée avec une série d’échanges de tirs transfrontaliers.

Le tunnel, qui sera détruit dans les prochains jours, mesure 28 mètres de profondeur et est situé à seulement quelques kilomètres de l’endroit où un autre tunnel a été localisé et détruit le mois dernier.

L’emplacement exact des deux tunnels a été maintenu secret par Tsahal.

Les troupes israéliennes travaillant à découvrir le tunnel et d’autres passages transfrontaliers ont apparemment essuyé des tirs au cours de plusieurs incidents séparés depuis mardi, conduisant à des bombardements israéliens de représailles et une série de frappes aériennes, mercredi soir et jeudi matin.

Aucun blessé n’a été signalé du côté israélien après le bombardement.

Des sources palestiniennes ont déclaré plus tôt jeudi que les troupes israéliennes s’étaient retirées des zones situées le long de la frontière gazaouie et dans le nord de la bande, mais avaient continué à opérer autour de Rafah, où le tunnel a été découvert.

Un responsable du Hamas a déclaré mercredi soir que le retrait faisait partie d’un accord de cessez-le-feu arbitré par l’Egypte.

C’était la première déclaration indiquant que Tsahal avait effectivement effectué des opérations au-delà de la clôture de la frontière.

On ne sait pas si l’attaque sur les troupes, plus tôt dans la journée, avait ciblé les soldats du côté israélien ou gazaoui de la frontière.

L’armée israélienne a refusé tout commentaire sur le sujet, disant seulement que ses forces avaient été les cibles de tirs « au cours d’activités opérationnelles adjacentes à la barrière de sécurité ». Des rapports antérieurs ont indiqué que les troupes étaient à la recherche de tunnels d’attaque menant en Israël.

L’armée israélienne a déclaré dans un communiqué après avoir effectué une première série de frappes aériennes près de Rafah qu’elle continuerait à opérer pour contrecarrer les menaces sur et sous le sol.

« L’armée israélienne continuera à fonctionner afin de protéger les civils du sud d’Israël contre toutes les menaces terroristes, sur et sous le sol, qui constituent une grave violation de la souveraineté d’Israël. »

Le 19 avril, l’armée israélienne avait déclaré avoir trouvé un tunnel de près de deux kilomètres de long, bétonné, le long de la partie sud de la bande de Gaza.

L’armée a accusé l’organisation terroriste Hamas, dirigeant de facto Gaza, d’être derrière la construction du tunnel et a maintenu qu’il a été creusé « dans le but de mener des attaques contre des civils », a rapporté un porte-parole, bien qu’il se soit refusé à discuter les renseignements spécifiques ayant conduit à cette constatation.

Ce tunnel était le premier à être découvert à l’intérieur du territoire israélien depuis la fin de la guerre dans la bande de Gaza à l’été 2014. Au cours de cette opération, baptisée en Israël Opération bordure protectrice, au moins 34 tunnels avaient été découverts et détruits par les forces israéliennes, beaucoup conduisant au territoire israélien.

Un certain nombre de tunnels ont été utilisés avec succès par les combattants du Hamas pour infiltrer Israël et mener des attaques meurtrières contre les troupes pendant le conflit de 2014.

Les responsables ont ajouté plus tard que le tunnel pouvait avoir été creusé avant la guerre et récemment renforcé.

Suite au conflit de 50 jours avec le Hamas dans la bande de Gaza à l’été 2014, Israël a investi environ 1 milliard de shekels (environ 250 millions de dollars) pour l’élaboration d’un système de détection pour localiser ces tunnels.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré après la première découverte que le système de détection de tunnel d’Israël était le premier de son genre dans le monde, qualifiant la découverte du tunnel de « percée mondiale ».

L’armée aurait utilisé ce système pour découvrir le tunnel, bien que les fonctionnaires de Tsahal aient souligné que la technologie n’avait pas été le seul aspect de l’opération de découverte, qui comprenait également une vaste collecte de renseignements sur le terrain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...