L’Iran menace les Etats-Unis d’une réponse “terrible” si ses Gardiens de la révolution sont classés groupe terroriste
Rechercher

L’Iran menace les Etats-Unis d’une réponse “terrible” si ses Gardiens de la révolution sont classés groupe terroriste

Le ministère iranien des Affaires étrangères affirme que l'Amérique devra assumer les conséquences de sa “grave erreur” si elle sanctionne les forces d'élite

Gardiens de la Révolution iraniens. Illustration. (Crédit : Twitter/(@MidEastNews_Eng)
Gardiens de la Révolution iraniens. Illustration. (Crédit : Twitter/(@MidEastNews_Eng)

L’Iran a mis en garde lundi les Etats-Unis contre sa réponse « terrible » si le pays devait désigner le corps des Gardiens de la révolution de la République islamique comme entité terroriste.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a affirmé que le projet des Etats-Unis de cibler les Gardiens de la révolution – une puissante branche des forces armées iraniennes – dans le cadre des sanctions contre le régime serait une « erreur stratégique grave ».

« Mais si les Etats-Unis le font, notre réponse sera ferme, décisive et terrible, et les Etats-Unis devront en accepter les conséquences », a dit Qasemi lors d’une conférence de presse, selon les médias iraniens.

« J’espère que les esprits sages aux Etats-Unis prendront les mesures nécessaires pour mettre un terme à cela. »

Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, pendant la 53e Conférence sur la sécurité de Munich, le 19 février 2017. (Crédit : Christof Stache/AFP)
Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, pendant la 53e Conférence sur la sécurité de Munich, le 19 février 2017. (Crédit : Christof Stache/AFP)

Qasemi a également qualifié de « sans fondement » les affirmations selon lesquelles l’Iran travaillerait avec la Corée du Nord sur le développement d’armes nucléaires. De telles accusations relèvent, a-t-il estimé, de « l’iranophobie« .

Cet avertissement survient vingt-quatre heures après la menace proférée par le chef des Gardiens de la révolution, qui, dans le cas où les Etats-Unis devaient désigner son unité comme une entité terroriste, considérerait l’armée américaine comme l’équivalent du groupe terroriste Etat islamique.

Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammed Javad Zarif a également affirmé que l’Iran apporterait une « réponse appropriée » au projet américain, et a juré que les Gardiens de la révolution ne mettront pas un terme à leurs activités.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...