Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

L’iranien Khamenei félicite le Hamas pour l’attaque du 7 octobre, « arrivée au bon moment »

"Bien sûr, je ne peux pas prétendre que ses concepteurs savaient à quel point ils faisaient un excellent travail. Mais le fait est que c'est ce qu'ils ont fait", a-t-il encore dit

Une photo diffusée par le bureau du guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, le montre s'adressant à la foule lors d'une cérémonie marquant le 35e anniversaire de la mort du fondateur de la République islamique, l'ayatollah Ruhollah Khomeini, dans son mausolée à Téhéran, le 3 juin 2024. (Crédit : KHAMENEI.IR / AFP)
Une photo diffusée par le bureau du guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, le montre s'adressant à la foule lors d'une cérémonie marquant le 35e anniversaire de la mort du fondateur de la République islamique, l'ayatollah Ruhollah Khomeini, dans son mausolée à Téhéran, le 3 juin 2024. (Crédit : KHAMENEI.IR / AFP)

Le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a déclaré lundi qu’Israël était « sur la voie » de la « destruction », en félicitant le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas pour avoir mené l’attaque meurtrière du 7 octobre, qui est « arrivée au bon moment ».

L’attaque du 7 octobre « a été un coup décisif porté au régime sioniste » et l’a mis « sur la voie qui mènera à la destruction du régime », a déclaré le chef d’Etat iranien au cours d’un discours pour marquer le 35e anniversaire de la mort de l’ayatollah Rouhollah Khomeiny, le fondateur de la République islamique.

Elle « s’est produite au bon moment », a-t-il ajouté. « Bien sûr, je ne peux pas prétendre que ses concepteurs savaient à quel point ils faisaient un excellent travail. Mais le fait est que c’est ce qu’ils ont fait », a-t-il encore dit.

L’attaque sans précédent du Hamas en Israël, qui a déclenché la guerre à Gaza, a entraîné la mort de 1 190 personnes du côté israélien, en majorité des civils tués le 7 octobre, selon un décompte de l’AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes.

Sur les 251 personnes emmenées comme otages le 7 octobre, 120 sont toujours retenues à Gaza, dont 37 sont mortes, selon l’armée israélienne.

Israël a réagi à l’attaque en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Le ministère de la Santé de Gaza, contrôlé par le Hamas, affirme que plus de 36 000 personnes ont été tuées ou sont présumées mortes dans les combats jusqu’à présent, bien que seuls quelque 24 000 décès aient été identifiés dans les hôpitaux. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée israélienne affirme avoir tué plus de 13 000 membres du groupe terroriste à Gaza, en plus d’un millier de terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre et dans les jours qui ont suivi l’assaut.

« Le régime sioniste se désagrège progressivement sous les yeux des peuples du monde » et « tôt ou tard, l’Amérique devra lui retirer son soutien », a estimé l’ayatollah Khamenei, qui s’exprimait devant plusieurs milliers de personnes rassemblées dans le mausolée de Khomeiny, près de Téhéran.

Le peuple palestinien n’a pas besoin de guerres qui ne servent pas ses ambitions de liberté et d’indépendance, a déclaré le bureau du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, en réponse aux remarques du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei.

La présidence de l’AP a réagi en déclarant que de telles remarques visaient clairement à sacrifier le sang palestinien et ne conduiraient pas à la création d’un État palestinien indépendant.

L’Iran, qui ne reconnaît pas Israël, se présente comme l’un des principaux soutiens du Hamas, l’un des groupes membres du soi-disant « axe de résistance » qui rassemble les alliés de Téhéran au Moyen-Orient – les Houthis du Yémen, le Hezbollah libanais, le Hamas et le Jihad islamique palestinien et des groupes irakiens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.