L’Israélienne Gefen Primo remporte le bronze aux championnats du monde de judo
Rechercher

L’Israélienne Gefen Primo remporte le bronze aux championnats du monde de judo

La jeune femme de 21 ans a battu son adversaire ouzbèke dans la catégorie des moins de 52 kg et est la première Israélienne à monter sur le podium du tournoi depuis Yarden Gerbi

L'Israélienne Gefen Primo après son combat contre l'Ouzbèke Diyora Keldiyorova, lors du match pour la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 52 kg lors des Championnats du monde de judo 2021 à la Papp Laszlo Arena de Budapest, en Hongrie, le 7 juin 2021. (Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP)
L'Israélienne Gefen Primo après son combat contre l'Ouzbèke Diyora Keldiyorova, lors du match pour la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 52 kg lors des Championnats du monde de judo 2021 à la Papp Laszlo Arena de Budapest, en Hongrie, le 7 juin 2021. (Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP)

La judoka israélienne Gefen Primo a remporté la médaille de bronze pour la première fois de sa carrière lundi aux championnats du monde de judo à Budapest.

Primo est devenue la première Israélienne à monter sur le podium depuis que Yarden Gerbi a décroché l’argent en 2014. Il s’agit de la 11e médaille remportée par l’État juif au total dans les championnats du monde.

La jeune femme de 21 ans ne représentera néanmoins pas Israël aux prochains Jeux olympiques de Tokyo. Elle a été éliminée dans la catégorie des moins de 52 kg par Gili Cohen.

Si Cohen a perdu son premier match lundi, Primo a battu des adversaires mexicaines et brésiliennes pour atteindre les quarts de finale, où elle s’est inclinée face à la Suisse Fabienne Kocher, qui a également décroché une médaille de bronze.

Lors du repêchage, Primo a battu la Mongolienne Lkhagvasürengiin Sosorbaram, puis s’est imposée face à l’Ouzbèke Diyora Keldiyorova pour remporter la médaille.

En avril, Primo a remporté le bronze aux Championnats européens.

L’Israélienne Gefen Primo affronte l’Ouzbèke Diyora Keldiyorova, lors du match pour la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 52 kg lors des Championnats du monde de judo 2021 à la Papp Laszlo Arena de Budapest, en Hongrie, le 7 juin 2021. (Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP)

« Je suis tellement heureuse », a déclaré Primo après le match. « Cette médaille arrive peu de temps après celle des Championnats d’Europe et après une année que je ne parviens toujours pas à décrire. J’ai appris à accepter à la fois les défis et la joie, et aujourd’hui, c’est le moment pour moi d’être heureux. »

La coach de Primo, Shani Hershko, a souligné le fait que la plus grande réussite de l’athlète survient après qu’elle a contracté le COVID-19, « une maladie qui a sérieusement entamé ses capacités physiques. »

« Gefen a réussi à surmonter cet épisode difficile… et cela prouve son immense force mentale et l’incroyable avenir qui l’attend. Gefen réalise percée après percée et je suis très fière d’elle », a déclaré Hershko.

Le ministre de la Culture et des Sports Chili Tropper a félicité Primo par téléphone : « Tu es une telle championne. Nous sommes très fiers de toi, tout le monde ici en Israël t’aime et t’apprécie ».

Dans la catégorie des hommes de moins de 66 kg, Tal Flicker a perdu au troisième tour face au champion du monde en titre japonais Joshiro Maruyama.

En mars, selon un article de Israël Hayom, l’Association de Judo israélienne s’est vue accorder le choix d’accueillir le mondial soit pour 2024 soit pour 2025. Deux solutions pour l’association : soit elle accueille le mondial après les JO de Paris en 2024, soit l’année suivante avec tous les vainqueurs des Jeux d’été.

Cette proposition a été faite après qu’Israël a accueilli plusieurs tournois de judo qui ont été couronnés de succès.

Le plus récent a eu lieu il y a quelques mois, en pleine épidémie de Covid-19.

En février, quelque 600 athlètes internationaux se sont rendus en Israël, malgré les restrictions sanitaires, afin de participer au concours de pré-sélection. Malgré un contexte sanitaire tendu, le concours s’est déroulé sans accroche. Aucune infection à la Covid-19 n’a été détectée durant l’événement.

Le judo est l’un des sports dans lesquels Israël excelle. A ce jour, les judokas israéliens ont remporté pas moins de cinq des neuf médailles olympiques obtenues dans la discipline.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...