Rechercher

80% des votes comptés: la victoire du Likud se confirme; Meretz flirte avec le seuil

Des partisans du parti Meretz réagissent à l'annonce des résultats des élections israéliennes, à Jérusalem, le 1er novembre 2022. (Crédit : Flash90)
Des partisans du parti Meretz réagissent à l'annonce des résultats des élections israéliennes, à Jérusalem, le 1er novembre 2022. (Crédit : Flash90)

Avec un peu moins de 80 % des votes dépouillés, le bloc religieux de droite de Benjamin Netanyahu reste en tête, et le parti de gauche Meretz est sur le point de franchir le seuil électoral.

La commission centrale électorale a jusqu’à présent comptabilisé 3 863 484 votes, dont 22 801 ont été invalidés.

Sur la base du décompte actuel, le bloc de Netanyahu obtiendrait 65 sièges, mais ce chiffre est susceptible d’évoluer au fur et à mesure du dépouillement des bulletins.

Les sondages à la sortie des bureaux de vote prévoyaient 62 sièges pour le bloc de Netanyahu, ce qui serait suffisant pour obtenir la majorité et former une coalition à la Knesset, qui compte 120 sièges.

Le parti de gauche Meretz est actuellement à un cheveu des 3,25 % des suffrages exprimés, un minimum nécessaire pour obtenir une représentation à la Knesset, avec 3,23 %, bien que certains sondeurs aient prédit que le parti passerait le cap et obtiendrait quatre à cinq sièges dans le décompte final.

Le parti d’opposition arabe Balad se rapproche également du seuil avec 3,07 % du total des voix.

Le parti islamiste Raam, qui devrait remporter quatre sièges selon les sondages de sortie des urnes, est actuellement bien au-delà du seuil électoral avec 4,25 %, selon le décompte actuel, tout comme Hadash-Taal avec 3,94 %.

Le décompte en cours n’est pas représentatif du vote global puisque les bulletins de vote proviennent de différentes régions du pays à des moments différents, et les pourcentages attribués à chaque parti vont probablement changer au fur et à mesure que le décompte se poursuit.

C’est vous qui le dites...