À Barbès, de nombreux commerces sont encore ouverts malgré l’interdiction
Rechercher

À Barbès, de nombreux commerces sont encore ouverts malgré l’interdiction

Sur place et sous la pluie, le déploiement policier massif est visible dans tout le quartier à la mi-journée.

Certaines rues sont entièrement occupées par de longues files de camions de CRS et la circulation est coupée par endroit, et de nombreux commerces sont encore ouverts malgré l’interdiction, a constaté un journaliste de l’AFP.

Sur Twitter, la préfecture de police de Paris a prévenu que « participer à une manifestation interdite fait l’objet d’une verbalisation à hauteur de 135€ ».

C’est vous qui le dites...