Blocage du texte à l’ONU : Ashkenazi remercie Blinken
Rechercher

Blocage du texte à l’ONU : Ashkenazi remercie Blinken

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi s'entretient avec les médias lors d'une conférence de presse devant la Villa Liebermann au lac Wannsee à Berlin, en Allemagne, le 27 août 2020. (Crédit : Michele Tantussi / Pool Photo via AP)
Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi s'entretient avec les médias lors d'une conférence de presse devant la Villa Liebermann au lac Wannsee à Berlin, en Allemagne, le 27 août 2020. (Crédit : Michele Tantussi / Pool Photo via AP)

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi s’entretient avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken, le remerciant pour le soutien des États-Unis au droit d’Israël de se défendre contre le Hamas et pour le blocage d’une déclaration conjointe du Conseil de sécurité de l’ONU qui aurait appelé à un cessez-le-feu immédiat sans condamner les tirs de roquettes du groupe terroriste du Hamas à Gaza, selon un compte-rendu israélien.

Ashkenazi a déclaré à Blinken qu’Israël continuerait d’agir contre l’organisation terroriste du Hamas jusqu’à ce que la paix soit rétablie dans les communautés du sud et du centre du pays.

« La communauté internationale tout entière doit condamner le Hamas, qui utilise les civils comme boucliers humains », ajoute-t-il, selon son bureau.

« Nous remercions notre bon ami, les États-Unis, pour son soutien indéfectible à notre équipe », déclare Ashkenazi.

C’est vous qui le dites...