Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Blocage par Telegram d’un compte du Hamas: insuffisant, estime Tech against Terrorism

Illustration : Cette photo d'archive prise à Moscou le 6 avril 2018 montre une personne posant en tenant un smartphone avec l'application de messagerie Telegram en évidence. (AFP Photo/Alexander Nemenov)
Illustration : Cette photo d'archive prise à Moscou le 6 avril 2018 montre une personne posant en tenant un smartphone avec l'application de messagerie Telegram en évidence. (AFP Photo/Alexander Nemenov)

« Tech Against Terrorism » (la tech contre le terrorisme), groupement public-privé lancé sous l’égide de l’ONU, a pris acte du blocage partiel lundi par Telegram d’un des comptes du Hamas, mais estimé que c’était « trop peu et trop tard » par rapport aux autres plateformes, a indiqué à l’AFP son directeur exécutif.

Le réseau Telegram, très utilisé par le Hamas qui y publie depuis le 7 octobre des vidéos parfois insoutenables de ses attaques, a bloqué lundi soir l’un des comptes du mouvement islamiste, mais seulement pour les utilisateurs européens.

Ce canal « enfreint la législation locale », indique le réseau qui s’exempte généralement de toute modération de ce type.

« Nous reconnaissons que Telegram a finalement pris des mesures limitées pour restreindre l’accès aux contenus terroristes liés au conflit en Israël et à Gaza, mais nous sommes également très préoccupés par le fait que c’est trop peu et trop tard », a réagi Adam Hadley, sollicité par l’AFP.

Tech Against Terrorism, partenariat public-privé qui regroupe des organismes publics et des entreprises, appelle régulièrement les grandes plateformes à modérer leurs contenus. Il a renouvelé ses appels à propos des comptes liés au Hamas la semaine dernière, notamment dans le cadre du Forum Internet de l’Union européenne, qui regroupe des institutions et de grandes entreprises du numérique, dont Telegram.

« Nous implorons Telegram de prendre ses responsabilités en supprimant les contenus terroristes hébergés et partagés sur sa plateforme, avec autant de sérieux que toutes les autres grandes plateformes et applications de messagerie, a-t-il réclamé.

« Les processus de modération des contenus de Telegram sont opaques dans le meilleur des cas et tout ce que nous savons, ce sont les opinions personnelles du PDG de Telegram, partagées avec la presse. À notre connaissance, Telegram a seulement bloqué géographiquement certains comptes terroristes au sein de l’UE », ajoute-t-il.

« Les interactions avec les principaux canaux liés à la branche armée du Hamas ont quadruplé au cours des derniers jours. Nous considérons que l’action non concluante de Telegram pour supprimer les contenus terroristes au niveau mondial est une tentative unilatérale de s’affranchir des normes démocratiques internationales », ajoute Tech Against Terrorism.

« Nous sommes préoccupés par l’impact probable des contenus terroristes, qui attisent les flammes du conflit et encouragent le terrorisme et la radicalisation bien au-delà du Moyen-Orient », conclut Tech Against Terrorism.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.