Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Fin des exercices de simulation de guerre dans le nord, sur le terrain et dans le cyberespace

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes de l'armée israélienne effectuant un exercice dans le nord d'Israël, sur une image publiée le 16 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes de l'armée israélienne effectuant un exercice dans le nord d'Israël, sur une image publiée le 16 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a terminé une série d’exercices simulant une guerre dans le nord d’Israël, à la fois sur le terrain et dans le cyberespace.

L’un des exercices, mené par le commandement du Nord et le Directorat de la Logistique et des Technologies, a simulé « le déploiement de forces et l’utilisation de moyens technologiques » et « le combat dans l’espace numérique », selon Tsahal.

Le commandement du Nord a également effectué un exercice avec ses réservistes, mettant en pratique la coordination entre ses différents départements, indique l’armée.

Des soldates israéliennes effectuant un exercice informatique, au Commandement du Nord de l’armée israélienne, sur une image publiée le 16 avril 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Un autre exercice, mené par la 210e division régionale « Bashan », a simulé « une variété de scénarios au Liban et en Syrie simultanément », indique Tsahal.

L’armée israélienne précise que le 282e régiment du Corps d’Artillerie a effectué un exercice distinct pour s’entraîner à passer brusquement d’une opération de routine à une situation d’urgence.

En outre, les réservistes de l’unité d’élite Alpinist « s’entraînent à leur mission opérationnelle tout en se préparant à des combats complexes dans les zones urbaines », ajoute l’armée.

Les exercices visent à « accroître la préparation sur le front nord », selon Tsahal.

Ces exercices ont lieu alors que le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah mène des attaques quotidiennes contre le nord d’Israël et que la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas se poursuit dans la bande de Gaza.

Israël a prévenu qu’il ne pouvait plus tolérer la présence du Hezbollah le long de sa frontière à la suite des atrocités du 7 octobre et que si une solution diplomatique n’était pas trouvée, il se tournerait vers une action militaire pour repousser le groupe terroriste chiite libanais vers le nord.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.