Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

La responsable des droits des Palestiniens à l’ONU condamne les deux parties

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

La responsable du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU chargée d’enquêter sur le conflit israélo-palestinien s’abstient de condamner les terroristes palestiniens qui ont lancé une attaque surprise dévastatrice contre des civils et des soldats israéliens.

« Je condamne sans équivoque les attaques contre les civils, quels qu’en soient les auteurs. Qui que ce soit qui les lance », déclare Francesca Albanese, rapporteuse spéciale des Nations unies pour les Palestiniens.

« La violence d’aujourd’hui doit être replacée dans son contexte. Près de six décennies de domination militaire hostile sur une population civile entière (…) constituent en soi une agression », a déclaré Albanese. Israël s’est retiré de Gaza en 2005.

Albanese a des antécédents d’antisémitisme et a tendance à rejeter l’entière responsabilité du conflit sur Israël, qu’elle considère comme une entité « coloniale ».

Les États-Unis, Israël et d’autres autorités ont demandé sa révocation en raison de sa partialité, mais les Nations unies n’ont pris aucune mesure à son encontre.

Martin Griffiths, sous-secrétaire général des Nations unies aux Affaires humanitaires, ne condamne pas non plus le terrorisme.

« Je suis extrêmement alarmé par l’escalade rapide des événements en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés. Le nombre de victimes civiles dans les deux camps se compterait déjà par centaines », déclare-t-il. « La violence n’est jamais une solution. J’appelle toutes les parties à cesser immédiatement les combats et à protéger les civils partout et à tout moment. »

Le haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Volker Türk, condamne les attaques terroristes.

« Je suis choqué et consterné par les informations de ce matin selon lesquelles des centaines, voire des milliers, de roquettes aveugles ont été tirées par des groupes armés palestiniens en direction d’Israël, et qu’au moins 22 Israéliens ont été tués et des centaines d’autres blessés », déclare Türk.

Des chiffres plus récents indiquent qu’au moins 250 Israéliens ont été tués, plus de 1 400 blessés et d’autres pris en otage.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et Tor Wennesland, coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, ont tous deux condamné ces attaques terroristes.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.